­

Thermostats progressifs: économiques et confortables

thermostats plinthes chauffage electriqueJe recommande depuis très longtemps l’utilisation de thermostats à chauffage progressif. Ils permettent de réduire les frais de chauffage tout en améliorant le confort et en réduisant l’assèchement de l’air près des convecteurs.

Des thermostats plus confortables ?

Lorsque la température de l’air ambiant atteint la température de consigne des thermostats ceux-ci réduisent la puissance du chauffage à seulement 25% de la capacité des convecteurs. Il en résulte une chaleur douce et constante qui rend la pièce beaucoup plus confortable. La sensation est semblable à celle des radiateurs à eau chaude qui dégagent une chaleur régulière plutôt qu’un gros coup de chaleur de courte durée.
Par grands froids, si cette douce chaleur ne réussit pas à maintenir la température de consigne, le thermostat augmente progressivement le temps de fonctionnement de chauffage à 50%, puis à 75% et enfin 100% lorsque la température de l’air tombe à 1,5’C sous la température de consigne du thermostat.

thermostats plinthes chauffage electriquesDe l’air moins sec ?
Lorsque les plinthes (convecteurs) électriques fonctionnent à 100% de leur capacité elles rendent l’air plus sec à proximité. Il peut en résulter un certain inconfort.
Avec les thermostats progressifs, la plinthe fonctionne presque toujours durant 25 ou 50% du temps sur des cycles de 15 secondes (donc 3,75 ou 7,5 secondes par cycle de 15 secondes) et chauffe plus longtemps. Ceci augmente la circulation de l’air et permet de réduire l’assèchement à proximité des plinthes.

Des économies de chauffage ?
Ces thermostats sont des thermostats électroniques de précision. Ils ressentent une différence de 0,5’C comparativement à 1’C pour les anciens thermostats électro-mécaniques.
Cependant, ce n’est pas leur plus grand avantage pour la réduction des coûts de chauffage.
En chauffant à moins haute température près des murs extérieurs, ceux-ci perdent moins de chaleur vers l’extérieur. Il en résulte une économie annuelle de 5 à 10%, surtout pour les murs mal isolés.

Une combinaison gagnante
Les thermostats électroniques progressifs couplés aux plinthes électriques (convecteurs horizontaux) représentent une combinaison très économique à l’achat sans négliger le confort de l’air intérieur.

Yves Perrier
2016/01/18