­

Eau potable / Traitement des bactéries et produits toxiques

upstreamIl est très difficile de faire un choix éclairé de système de filtration d’eau domestique. Ce système dépendra de la qualité d’eau à la source qui est très variable d’une ville à l’autre, ou d’un puits à l’autre, et de nos attentes face à la qualité d’eau qu’on désire obtenir. Il existe un très grand choix de systèmes qui ont chacun leur utilité mais certains produits se démarquent clairement par leur efficacité, par l’absence d’entretien ou par leur rentabilité. En voici les grandes lignes.

L’eau potable au Québec

Eaux municipales. De manière générale, l’eau en provenance des usines de filtration municipales du Québec a des taux de minéraux, de bactéries et de produits chimiques jugés peu dommageables à la santé par les instances gouvernementales. De même, les minéraux comme le fer et le manganèse pouvant causer des problèmes esthétiques comme des traces de rouille ou des taches noires sur les appareils sanitaires et la robinetterie sont aussi maintenus à des concentrations suffisamment faibles pour éviter ces désagréments.
Les principaux problèmes des eaux municipales sont la dureté de l’eau et la présence de chlore et de ses sous-produits organochlorés. L’eau dure est excellente pour la santé ( certaines études démontrent que la consommation d’eau dure réduit les problèmes cardiaques), mais le calcium a tendance à former des dépôts de calcaire qui obstruent la tuyauterie et endommage les éléments électriques des équipements sanitaires.

La qualité des eaux municipales chlorées demeure toutefois contestée. Le chlore libre, les sous-produits toxiques de la chloration et les organochlorés restent présents même après l’évaporation du chlore. En plus de la consommation quotidienne, notre peau et nos poumons absorbent aussi les organochlorés lors de la douche ou du bain.

Les puits individuels. L’eau des puits de surface ou des puits artésiens individuels présente beaucoup plus de variations de qualités tant du point de vue des bactéries que des minéraux et des produits toxiques. Les problèmes sont de trois ordres:
– Les dangers pour la santé des occupants
– Les dangers de détérioration de la plomberie
– Les problèmes esthétiques pour les appareils sanitaires
– Une eau peu appétissante ( dépôts, transparence, odeurs)

Éliminer les dangers pour la santé

crossfireBactéries et traitement par les UV. De manière générale, ce sont surtout les problèmes de bactéries dans les puits individuels qui rendent l’eau impropre à la consommation. Le moyen le plus efficace pour tuer les bactéries est d’exposer l’eau aux rayons ultraviolets d’une lampe conçue à cet effet. Cette lampe peut traiter l’ensemble de l’eau domestique ou uniquement l’eau destinée à la consommation. L’ultraviolet détruit tous les microbes pathogènes incluant les virus et les bacteries tels que giardia et cryptosporidium, legionella et E.coli en attaquant le mécanisme reproductif des microbes.
Cette méthode empêche le microbe de se reproduire. La désinfection par ultraviolet est un procédé naturel qui désinfecte sans ajouter aucun produits chimiques. Le processus de désinfection n’altère ni le goût ni l’odeur.
Toutefois, pour être efficace, l’eau doit être claire et avec une dureté maximale de 7 grains ( 120 PPM). Dans le processus de traitement de l’eau, il est donc préférable de positionner le traitement aux UV après les traitements contre les minéraux.
Mon produit préféré à cet effet est le UpStream de UV Pure. Il utilise la technologie UV Crossfire qui est plus efficace avec les eaux dures ou ferreuses. Dans certains cas, cela peut éviter d’installer un prétraitement contre les minéraux.

Produits nocifs et traitement par osmose inverse.

pompe-osmoseur-copyMalgré sa limpidité, l’eau peut contenir de nombreux produits chimiques ou métaux lourds en provenance du sol ou des épandages d’engrais chimiques. Le traitement par osmose inverse enlève la grande majorité des minéraux et produits chimiques de l’eau : les phosphates, le mercure, l`arsenique, les nitrites, le chlore, les détergents, la rouille, etc. Le produit final est une eau presque déminéralisée, mais qui peut conserver des virus et bactéries.
C’est un produit coûteux qui ne traite qu’un petit débit d’eau à la fois. Voilà pourquoi il vient avec un réservoir afin de conserver à l’avance une certaine quantité d’eau. De manière générale, le traitement par osmose inverse ne traite que l’eau destinée à la consommation. Après son réservoir, l’eau passe par un filtre au charbon activé pour la débarrasser des odeurs et des goûts désagréables. Ce système ne peut pas être utilisé pour adoucir l’eau de toute la maison.

Eau distillée ou par osmose inverse ?
L’eau distillée est totalement déminéralisée. La consommation d’eau distillée est néfaste à la santé car elle absorbe et rejette des minéraux du corps dans les urines causant des carences en minéraux.
L’eau produite par osmose inversée contient encore des minéraux en faibles concentrations. La consommation d’eau traitée par osmose inversée peut agir de manière salutaire pour la santé car elle permet d’éliminer les toxines du corps, mais elle pourrait aussi lui enlever des minéraux. Plusieurs fabricants et installateurs proposent maintenant une 5ième cartouche reminéralisante, post-osmose, pour redonner une pression osmotique convenable à l’eau osmosée. On recommande aussi une alimentation riche en minéraux.
Les petits appareils d’osmose inverse installés sous l’évier sont peu recommandables. Il n’est pas rare de voir des systèmes bon marché, vétustes ou mal entretenu rejeter 8 litres d’eau pour 1 litre d’eau potable produite.

Pour l’eau des villes : l’ultrafiltration

pureaumaxL’ultrafiltration, comme avec le PurEauMax UF PDU est amplement suffisante pour éliminer le chlore et les produits chimiques restants. Elle ne déminéralise pas l’eau, mais enlève simplement ce qui est vraiment nuisible comme le chlore libre, les sous-produits toxiques de la chloration tels les trihalométane et le chloramines. La membrane d’ultrafiltration laisse passer les minéraux bénéfiques. Les deux 1ère cartouches du trio filtres les sédiments fin et grossiers et les molécules chlorées et ou organiques gênantes telles les médicaments ou hormones résiduelles post-traitement d’usine de filtration. Avec l’ultrafiltration toute l’eau qui passe sur le filtre est traitée. Contrairement à l’osmose inverse, il n’y a aucun rejet.
Pour plus d’information sur le traitement de l’eau potable et les adoucisseurs d’eau consultez

Yves Perrier
2017/01/03