des_camelias_jonquiereL’entreprise A&A Construction du Lac Kénogami, dans la région du Lac St-Jean a réalisé en 2008 une résidence unifamiliale ayant atteint une cote Énerguide de 90.

Par son design simple, la résidence n’est pas des plus esthétiques, mais sa performance énergétique est exceptionnelle lorsqu’on la compare à la performance énergétique des maisons généralement construites au Québec.

Cette résidence démontre comment construire une maison à très haute efficacité énergétique qui demeure rentable pour les propriétaires.

Selon le programme Énerguide
Cote 65-72 : Maison neuve construite selon les normes du code du bâtiment
Cote 73-79 : Maison neuve typique avec certaines améliorations énergétiques
Cote 80-90 : Maison neuve éconergétique
Cote 91-99 : Maison neuve nécessitant très peu d’achat d’énergie
Cote 100 : Maison autonome en énergie

La maison de la rue des Camélias à Jonquière
La performance de cette maison a été rendue possible par un ensemble de choix qui individuellement n’ont rien d’exceptionnels ni de très coûteux comme le sont les maisons expérimentales à Énergie nette Zéro de la SCHL:
1- Une excellente étanchéité à l’air de 0.31 CAH (Changement d’air par heure à 50 Pascals de pression)
2- Un échangeur d’air géothermique passif (puits canadien)
3- Un récupérateur d’eau chaude power-pipe
4- Un système de panneaux solaires thermiques pour le préchauffage de l’eau sanitaire et des espaces
5- Des planchers radiants hydroniques de béton
6- Des murs extérieurs en béton coulé dans du coffrage isolant
7- Des verres énergétiques triples
8- Une isolation supérieure du comble de toit et du plancher du sous-sol
9- Un ventilateur récupérateur de chaleur performant récupérant 72% de la chaleur à -25°C.
10- Un apport en chauffage solaire passif

Les choix à privilégier
Cette résidence consommera environ 40% de l’énergie d’une maison conventionnelle ayant une superficie comparable. Comparativement à une simple maison Novoclimat ayant une Cote Énerguide de 78 les trois éléments de construction les plus importants qui améliorent la performance énergétique de cette maison sont:
1- Les murs extérieurs en coffrage isolant, qui offrent une isolation supérieure et une étanchéité à l’air supérieure.
2- Des verres énergétiques triples
3- Le système de panneaux solaires qui apporte à la fois de l’énergie pour le préchauffage de l’eau chaude domestique et le chauffage des lieux.

Est-ce que ça coûte plus cher?
En mettant le surcoût de l’efficacité énergétique sur une hypothèque de 25 ans, l’augmentation des paiements mensuels de votre hypothèque sera équivalente au moindre que vos économies d’énergies mensuelles. En ce sens, cela ne vous coûtera rien de plus et l’augmentation de vos frais de chauffage sera aussi limitée à 40% de celle vos voisins.

Actuellement, il n’est pas rentable d’aller plus loin qu’une cote Énerguide 90 si vous disposez du service d’électricité public d’Hydro-Québec.
Cependant, dans le cas d’une maison autonome éloignée du réseau d’Hydro-Québec, il est possible d’aller plus loin en économies d’énergies et aussi en production d’électricité et d’énergie thermique.
Personnellement, je recommande de viser au minimum la cote Énerguide 80 pour toute maison neuve au Québec et si vous pensez conserver votre maison pour plus de 10 ans visez préférablement la cote Énerguide 85.

Par Yves Perrier
2011/03/15