­

Dalles alvéolées: à la recherche d’un pavage plus écologique ?

1_gazon_stationnement_Depuis près de 20 ans on tente de réaliser des systèmes de pavages drainants et souples qui pourraient être plus durables ou plus écologiques que les pavages d’asphalte, de pavés ou de béton coulé.

Des dalles de béton alvéolées et végétalisées aurait l’avantage de créer une ombre rafraichissante sur le pavage tout en absorbant un peu de CO2 et de polluants.

Ces dalles drainantes auraient l’avantage d’humidifier les sols et de ne pas polluer ni réchauffer les eaux de ruissellement dirigées vers des drains pluviaux qui se jettent dans les rivières. Leur souplesse permettrait d’éviter les fissures et les dommages causés par le mouvement du sol en hiver et au printemps.

Pour l’instant, malheureusement, ce concept s’applique très difficilement. On doit le réserver à des endroits ombragés avec une faible circulation. Pour des endroits ensoleillés et très passants, il y a d’autres solutions qui font une partie du travail de manière durable et avec peu d’entretien.

Le pavage de dalles alvéolées
2_gazon_detail_sec_Il s’agit du plus ancien système. Il en existait au début des années 80 lorsque je faisais mes études en architecture.

Partout où je l’ai vu, au jardin botanique de Montréal comme dans les parcs municipaux ce système m’apparait déficient.

L’ombre portée sur le béton semble insuffisante pour le maintenir plus frais. Le résultat est un assèchement important des racines en contact avec le béton donc un besoin accru d’arrosage. Un système d’irrigation automatique est essentiel pour maintenir une bonne humidité pour le gazon.

Selon moi, ce système peut être intéressant dans les endroits déjà ombragés pour un stationnement occasionnel supplémentaire dans des lieux qui n’ont pas besoin d’être déneigés en hiver. On peut aussi l’utiliser sans plantes, en remplissant les alvéoles de petits cailloux blanc ou clairs.

Le treillis stabilisateur pour gravier et végétaux
3_grasspave_rouleau_2Il existe aussi les systèmes de treillis stabilisateur comme le GrassPave.

Il s’agit d’un rouleau alvéolé en plastique (polyéthylène) semi-rigide partiellement recyclé qui est utilisé pour renforcer le couvert végétal.

Il permet de supporter le poids de véhicules sans trop endommager le couvert végétal et ses racines. Contrairement au système de dalles de béton alvéolées la structure est très peu apparente et ne conduit pas la chaleur. Elle n’a donc aucun impact négatif sur les racines.

4_grasspave_roues_Par contre, ce système doit être installé sur une base de gravier compacté qui assèche rapidement la faible quantité de sol. Les fabricants recommandent l’utilisation de granules absorbantes dans le gravier pour retenir l’eau ainsi qu’un terreau particulier.
Bref, son usage est assez coûteux et demeure très difficile à déneiger. Pour un couvert végétal, tout comme les dalles alvéolées, son utilité se limite aux endroits peu fréquentés et il faut prévoir un système d’irrigation pour prévenir la sécheresse.

Pour moi, ce système est beaucoup plus intéressant comme stabilisateur de gravier. Il permet alors de maintenir le gravier en place et d’empêcher les roues des poussettes et des chaises roulantes de s’enfoncer dans le gravier.

Des solutions plus simples
Il existe déjà des solutions simples et efficaces pour créer des pavages durables qui contribuent à réduire les îlots de chaleur urbains.

Ombrager les pavages. La plantation d’arbres au sud des pavages crée un ombrage sur ceux-ci qui réduit fortement l’absorption des rayons solaires. Le pavage devient plus frais (à la température ambiante) et il durera plus longtemps en étant moins sujet au vieillissement causé par les radiations solaires et les fortes variations de températures.

5e-kreteDes pavages plus clairs. Évitez le « bel asphalte noir », celui-ci est beaucoup moins durable que l’asphalte gris (avec plus de grosses pierres concassées)car en absorbant davantage le soleil il devient beaucoup plus chaud et il perd plus rapidement ses huiles, le rendant sujet aux fissures et à la dégradation.
Vous pouvez aussi recouvrir votre asphalte avec des enduits de béton clair comme le E-Krete.
De même, l’asphalte peut-être remplacé par un béton pâle ou par des pavés de béton de teinte pâle.

Un drainage écologique. Dans les villes, les toits plats et les surfaces pavées peuvent représenter 80% des surfaces horizontales qui reçoivent les eaux de pluies. Et même les terrains gazonnés sont conçus pour que les eaux soient rapidement dirigées vers les égouts pluviaux. Cette situation crée un grave problème de déficit d’eau dans le sol et un besoin d’arroser fréquemment.

6_drainage_Lorsque c’est possible, il est préférable de diriger l’eau de ruissellement vers des tranchées d’absorption sur les côtés des stationnements plutôt que vers la rue. Ainsi les sols récupèrent une partie des eaux de pluies.

Les joints des pavés permettent aussi une meilleure percolation dans le sol que les surfaces unies comme l’asphalte.

Par Yves Perrier
2012-07-15