maison leed quebec canadaLe programme de certification en construction durable (LEED®) (Leadership in Energy and Environmental Design) est un système d’évaluation qui désire encourager et accélérer l’adoption internationale de pratiques de construction et de développement durables, par la création et la mise en oeuvre d’outils et de critères d’évaluation compris et acceptés universellement.

Les professionnels agréés
LEED® est un programme de certification internationnal par des professionnels agréés (PA LEED®) dans divers secteurs d’activités:

– PA LEED exploitation et entretien (E&E)
– PA LEED® habitations
– PA LEED® conception + construction de bâtiments (C + CB)
– PA LEED® design d’intérieur + construction (DI + C)
– PA LEED® aménagement de quartier (AQ)

L’approche LEED

leed canada certification habitationLEED fait la promotion d’une approche globale du développement durable, en reconnaissant la performance dans cinq domaines importants de la santé humaine et environnementale:

1- L’aménagement écologique des sites
2- La gestion efficace de l’eau
3- La gestion de l’énergie et la qualité de l’atmosphère
4- L’utilisation des matériaux et des ressources
5- La qualité de l’air dans les environnements intérieurs
Une catégorie supplémentaire axée sur l’innovation permet d’obtenir des points pour des sujets non abordés dans ces cinq catégories.

L’évaluation LEED
conseil canadien developpement durableL’évaluation d’un immeuble est basée sur un système de points de crédits qui permettent d’atteindre quatre niveaux de certification:
– Certifié LEED
– LEED Argent
– LEED Or
– LEED Platine

Au Canada, le programme LEED est géré par le Conseil du bâtiment durable du Canada. Le CBDCa certifie les projets en fonction du total des points obtenus après l’examen de la documentation soumise par les équipes de conception et de construction.

Les systèmes d’évaluation LEED Canada sont une adaptation du système LEED du US Green Building Council (USGBC). LEED Canada fut modifié spécifiquement en fonction des climats, des pratiques de construction et des règlements de construction canadiens. Ceci permet une meilleure adaptation au marché canadien et aux divers secteurs de l’industrie canadienne du bâtiment.

L’idée centrale: réduire les rejets
C’est aussi simple que ça. Le bâtiment vert idéal ne créerait aucun rejet durant toute sa vie utile: ses matériaux proviendraient de ressources renouvelables bien gérées et seraient recyclés à l’infini. Il produirait l’énergie nécessaire à son fonctionnement. Ne rejetterait pas de polluants dans l’eau et l’air, et tous les résidus produits par son activité quotidienne seraient transformés sur place en ressources pour le renouvellement de ses activités. De plus, l’immeuble ne créerait pas de conditions nocives pour la santé humaine ni pour l’environnement naturel.2trois_axes

Cela dit, toutes ces conditions se regroupent sous 3 axes principaux faciles à retenir:
1- Réduire les rejets de ressources en matériaux et en énergies
2- Réduire les rejets nocifs dans l’eau (et par le fait même dans le sol, ce qui contamine l’eau)
3- Réduire les rejets dans l’air intérieur et extérieur

Utilisation écologique des ressources
Les ressources sont de deux types: matérielles et énergétiques. Dans les deux cas, il s’agit de préserver les ressources non renouvelables en créant des produits durables qui pourront être réutilisées à la fin de leur vie même si celle-ci est longue.

3tableau_ressourcesUn bardeau d’asphalte durant 50 ans plutôt que 25 ans permet de réduire de moitié la quantité de déchets envoyés dans les centres d’enfouissement. Il s’agit donc d’un produit écologique mais il le serait bien davantage si après ses 50 ans il était recyclé pour en produire d’autres.

La production d’énergie à partir de ressources renouvelables comme l’hydro-électricité, l’énergie solaire ou l’énergie éolienne est plus écologique que l’utilisation des ressources non renouvelables mais elle n’est pas sans causer un tord à l’environnement. En ce sens, toute réduction de la consommation d’énergie est un bienfait car elle évite la construction de centrales électriques nucléaires ou au gaz naturel.

Par Yves Perrier
2011/10/08