­

Pont thermique, clous et condensation dans les murs

 pont thermique condensationClous et pont thermique. Les clous traversant les panneaux isolants extérieurs créent un pont thermique qui peut devenir la source de condensation et de formation de givre dans les murs extérieurs en hiver.
Compte tenu de l’étanchéité des murs extérieurs cette condensation peut mener à la formation de moisissure et même à la pourriture des colombages de bois.
La présence d’un bon pare-air et d’un bon pare-vapeur n’élimine pas les risques de condensation et ils ralentissent l’assèchement des murs en cas de condensation, augmentant ainsi les risques de pourriture et de moisissures.

Pont thermique : Le problème de condensation

Un clou ou une vis qui traverse un panneau isolant pour fixer des fourrures de bois à des colombages de bois n’est pas une grande source de pertes de chaleur et ne cause pas de problème de condensation ou de pourriture.
Par contre, lorsque ce clou n’est fixé qu’au panneau de copeaux (OSB) qui recouvre les colombages sa pointe pousse l’isolant et devient un pont thermique et un point de condensation qui peut provoquer la formation d’eau ou de givre dans l’isolant du mur.
Ce problème est surtout important lorsque les murs sont isolés de nattes de fibres minérales où le clou crée une poche d’air qui favorise la condensation. On a déjà observé dans certains murs problématiques des balles de glace grosses comme des balles de tennis autour d’un seul clou.
La condensation mouille ensuite l’isolant et cette humidité a aussi comme effet de réduire fortement sa valeur isolante.

La solution

isolation condensation murs pontIl faut d’abord s’assurer que les clous sont bien fixés dans les colombages. Les clous fixés uniquement dans le revêtement OSB ne tiennent pas solidement et créent ce problème de condensation par pont thermique.
Malheureusement il est difficile d’enlever un clou mal fixé à la charpente car il est pris dans la fourrure. E n utilisant des vis plutôt que des clous, il est possible de dévisser les vis qui ne prennent pas dans la charpente.
En construction neuve, il est possible d’avoir accès aux clous par l’intérieur si l’isolation n’est pas déjà posée. Dans ce cas, on peut rabattre les clous problématiques et les recouvrir d’un peu d’uréthane pour assurer qu’il n’y aura pas de poche d’air autour des clous ni pont thermique.

Yves Perrier
2015/10/12

Par |octobre 12th, 2015|Fondations/Murs/Toits, Infiltrations & condensation, Murs|0 Commentaire