­

Etanchéité à l’air des murs avec la double fourrures

L’isolation et l’ étanchéité à l’air des murs extérieurs sont la clé pour faire baisser la consommation d’énergie des habitations.
Pour les maisons neuves, l’ étanchéité à l’air se fait facilement par l’ajout d’un pare-air extérieur sur la structure.
Dans les maisons existantes, où le parement extérieur est déjà réalisé, il faut essayer d’étancher par l’intérieur.
La technique des doubles fourrures est une solution performante à cet effet.

etancheite isolation fourrures

Etanchéité à l’air : le problème

Les pertes de chaleur par manque d’ étanchéité à l’air d’une maison peuvent représenter de 30 à 40% de ses coûts de chauffage. En général, lorsqu’on isole des murs à colombage (2 X 4) existants, on doit ajouter un panneau isolant sur la structure en plus de l’isolant situé entre les pièces de bois. Certains isolants en panneaux rigides forment à la fois l’isolation, le pare-vapeur et le pare-air comme les produits d’uréthane ou de polyisocyanurates recouverts d’une feuille d’aluminium. D’autres isolants rigides comme le polystyrène ou semi-rigides comme la fibre de verre compressée doivent être recouverts d’un pare-vapeur qui agira aussi de pare-vent.
Le pare-vapeur a comme rôle d’empêcher l’humidité intérieure de migrer vers l’extérieur, ce qui cause parfois de la pourriture dans les murs.
La fonction du pare-air est de bloquer les infiltrations d’air froid ou les exfiltrations d’air chaud transportant aussi de l’humidité dans les murs.
Comme membrane intérieure pare-air et pare-vapeur, mon produit préféré est le polyéthylène laminé à une feuille d’aluminium. On obtient une isolation supplémentaire car l’aluminium reflète les ondes thermiques vers l’intérieur.

Les murs doivent-ils respirer?

Non, mais ils doivent pouvoir d’assécher en cas d’infiltration d’eau dans les murs. Le paragraphe précédent explique pourquoi la membrane intérieure pare-air et pare-vapeur ne doit pas laisser passer l’air et son humidité. Cependant, si des infiltrations d’eau surviennent dans les murs de bois par des calfeutrages fissurés autour des fenêtres ou en provenance du toit, il faut que l’eau puisse s’assécher assez rapidement pour ne pas causer de pourriture ou de moisissures dans les murs.
Voilà pourquoi les murs doivent être conçus pour diffuser cette humidité vers l’extérieur car du côté intérieur, la membrane pare-vapeur ne laisse rien évaporer. Il ne s’agit donc pas d’un processus d’aération ou de fuites d’air mais seulement de migration hygroscopique. Si le mur était ventilé, l’isolation perdrait beaucoup en efficacité énergétique.

Etancheité à l’air : La technique à double fourrures

La technique à double fourrures intérieures permet d’installer des boîtes électriques pour les prises de courant et les interrupteurs sans devoir couper dans le pare-vapeur et l’isolant. Elle permet aussi aux électriciens de poser les fils après la pose de l’isolant rigide, en toute sécurité et sans briser l’ étanchéité à l’air intérieure.

La première rangée est clouée à la verticale sur les colombages, alors que la deuxième est clouée à l’horizontale de façon standard. Ces fourrures croisées permettent au filage de circuler sans obstacle dans l’ensemble du mur. Pour éviter que des clous de systèmes d’accrochage percent les fils, les fourrures verticales doivent être coupée là où passent les fils afin qu’ils soient maintenus à au moins 1,5 pouce de la surface de finition.

Aussi pour les maisons neuves

Cette technique peut aussi être appliquée avec succès dans les maisons neuves où pour l’isolation des murs de sous-sols mais dans ces situations il y a parfois d’autres solutions plus performantes ou moins coûteuses.
Il faut savoir aussi qu’une double fourrures posée sur un pare-vapeur aluminisé ou sur toute surface réfléchissante élimine le gain d’isolation de R-4 qu’on accorde aux surfaces réfléchissantes lorsqu’elle sont posées avec seulement des fourrures horizontales.
En effet, la double fourrure permet une circulation d’air verticale derrière le placoplâtre qui réduit les avantages énergétiques des surfaces réfléchissantes.

Yves Perrier
2015-10-12