­

Construction des hautes clôtures de bois: problèmes et solutions

cloture bois montrealÀ Montréal, il est difficile de trouver une clôture de bois qui est demeurée droite après cinq années. On construit des clôtures de bois depuis au moins trois siècles au Québec et malgré tout il semble que la science de la clôture ne fait toujours pas partie de nos acquis. Le bois pourri, les poteaux s’inclinent ou se relèvent, les portes d’accès coincent ou deviennent inopérantes. On considère normal de remplacer les clôtures après 15 ou 20 ans alors qu’il est possible d’en faire des ouvrages beaucoup plus durables.

Le problème s’est intensifié depuis la mode des clôtures élevées. En effet, plus les clôtures sont hautes plus les problèmes augmentent. Voici quelques règles de conception qu’on doit comprendre avant d’entreprendre de tels travaux.

Clôtures: la pourriture du bois

cloture bois quebecLa pourriture du bois est créée par la présence de minuscules champignons. Pour se développer, ces champignons ont besoin d’eau, d’air et de chaleur. Voilà pourquoi les colonnes de bois et les planches pourrissent principalement au niveau du sol, là où il y a en permanence de l’humidité, de l’air et de la chaleur en été.

Les larges pièces de bois horizontales sont aussi sujettes à la pourriture lorsqu’elles accumulent de l’eau et qu’elles ne sont pas protégées. Il est toujours recommandé de donner une pente pour leur égouttement, de les teindre avec une teinture opaque ou de les recouvrir d’une tôle sur le dessus seulement.

Poteaux de clôtures: le soulèvement par le gel

pieux clotures boisContrairement aux fondations des maisons, il ne faut pas entourer les colonnes de pierres concassées. Certains constructeurs le font en croyant que ce drainage réduira les risques de pourriture ou de soulèvement, mais c’est tout le contraire.

Dans le sol argileux de Montréal, creuser un trou et le remplir de pierres concassées revient à faire une piscine d’où l’eau ne peut s’échapper. Pire encore, lorsque l’eau fini par s’assécher on fourni l’air pour accélérer la pourriture.

En dirigeant l’eau autour des colonnes on humidifie le sol en profondeur autour des colonnes. En hiver, ce sol humide gonfle et se soulève. Il s’accroche aux colonnes et les soulève en créant un vide sous l’empattement de la colonne. Ce vide se rempli progressivement et la colonne ne peut plus reprendre sa place après le dégel. Il en résulte une déformation de la clôture.

colonne support poteau clotureLa bonne pratique. Pour contrer le soulèvement, il est préférable de remplir l’excavation avec de l’argile. L’argile est imperméable et empêche l’eau de s’infiltrer en profondeur.

Autrefois, on plantait les colonnes de bois, en cèdre ou en bois traité, directement dans le sol. Cette pratique était acceptable pour des clôtures de 1,2 m (4 pieds) de haut, mais pour des clôtures plus élevées les colonnes deviennent instables latéralement.

pieux beton cloturesColonnes de clôtures: les pieux de béton

La meilleure façon de faire consiste à creuser des trous d’environ 30cm (12po) de diamètre d’une profondeur de 1,5m (5pi) pour y insérer des Sonotubes de carton de 20cm ( 8po) de diamètre afin d’y couler un béton d’un résistance de 25MPA (pour sa résistance au gel). Je recommande d’entourer le Sonotube (tube en carton hydrofuge) avec trois épaisseurs de polyéthylène 4 mil (4 millième de pouce). Le polyéthylène empêchera l’argile de remplissage d’adhérer au carton et limitera les possibilités de soulèvement par le gel.
On peut arroser l’argile pendant sa mise en place pour s’assurer qu’elle est bien compactée autour du pieu.

pourriture poteau cloturePieux de clôtures: pas de bois dans le béton.

Le bois gonfle en présence d’eau et rétréci en séchant. Ces mouvements saisonniers font automatiquement casser le béton qui perd tout lien structural avec le bois. Les poteaux de bois deviennent instables et sujets à la pourriture. Il faut se rappeler que les poteaux se fissurent presque toujours et que le coeur du bois n’est pas traité contre la pourriture, seulement la surface. Si on désire insérer un poteau dans un pieu de béton pour en faire un élément structurant, il faut utiliser une colonne d’acier.

structure cloture boisDesign des hautes clôtures

Il faut maintenir de 15 à 20 cm entre le bois et le sol pour réduire les risques de pourriture. Si vous désirez fermer cet espace, utilisez une planche horizontale ou un treillis. Il sera plus facile de remplacer cette planche ou ce treillis que de remplacer toutes les planches verticales dont le bout sera pourri.

Rigidifier le haut de la clôture
Le haut de la clôture est la partie faible. Il est important d’y mettre une poutre de bois horizontale structurante liant tous les poteaux entre eux. Idéalement, il faut trianguler les coins pour donner une résistance à une poussée latérale et maintenir la clôture à angle droit.

Cette poutre de bois doit être plus large que haute car elle ne supporte pas de charge verticale, elle doit résister à une poussée horizontale. Généralement, deux pièces de 2 X 6 font bien l’affaire.

Planches de clôtures: verticales ou horizontales ?

planches clotures boisActuellement, le design des clôtures de bois est fortement orienté vers la planche horizontale. C’est un bon design pour éviter la pourriture car les fibres de bouts sont moins exposés au soleil et à la pluie. Le bois absorbe surtout l’eau par ses extrémités, il faut bien les sceller en les trempant dans un scellant à bois.

Il faut tout de même laisser un espace de 6 à 12 mm entre les planches afin de faciliter l’assèchement après la pluie, mais aussi d’ajouter un protecteur à tous les cinq ans.

design clotures boisMatériaux de clôtures: choisir le bois ?

Sauf le cèdre, qu’on peut laisser grisonner et noircir sans protection, le bois a besoin d’être protéger contre la pluie et le soleil. Le bois traité n’est traité qu’en surface. La moindre fissure permet aux champignons de se développer au centre du bois. Le bois nécessite donc un entretien qu’il faut prévoir aux cinq ans pour les éléments verticaux et aux trois ans pour les éléments horizontaux. Ceci dépendant bien sûr des produits utilisés. Les scellants colorés transparents sont moins durables, les teintures opaques sont plus durables.

En plus de ses valeurs écologiques, le bois résiste bien aux chocs et en cas de dommage, il est facile de le remplacer. Les produits manufacturés sont rarement disponibles après 5 ou dix ans, leur réparation ou leur remplacement est plus problématique.

Clôtures de bois et acier ?

poteaux acier cloturesDans plusieurs cas, une combinaison de bois et acier est un excellent choix. Des colonnes d’acier coulées dans les pieux de béton renforcent le pieu et ne le font pas éclater. Ces colonnes offrent un support stable et durable pour des portes à charnières ou des portes coulissantes.

Yves Perrier
2015/07/22

Par |novembre 23rd, 2015|Clôtures, Équipements extérieurs, Extérieurs|0 Commentaire