­

Moulures pour murs et plafonds

Moulures murs plafondsLes moulures décoratives pour les portes, les murs et les plafonds sont de plus en plus présentes dans les aménagements intérieurs. La venue sur le marché des moulures de fibre de bois MDF et des moulures de polyuréthane a relancé l’intérêt général pour ces produits en réduisant fortement leur coût d’achat ou de pose. Les fabricants de moulures s’emploient maintenant à réduire les difficultés d’installation et à créer des produits qui imitent le bois ou le plâtre à la perfection.

Les moulures murales

Les moulures murales comprennent les plinthes, les cadrages de porte, les cimaises et les couronnes de plafond. Les cimaises sont des bandeaux horizontaux généralement disposés à environ 90 cm ( 3 pi ) du sol et qu’on utilise souvent pour séparer deux couleurs sur un mur ou pour joindre un papier peint à un mur peint. On peut aussi disposer la cimaise à 30 cm ( 1 pi ) du plafond pour donner un effet de hauteur au plafond. Quant aux couronnes, ce sont les moulures qui couvrent le joint des murs et du plafond. Les fabricants les appellent aussi couramment « o’gée », doucine ou corniche. Les moulures disponibles dans les grands centres de rénovation peuvent être fabriquées en bois jointé, en bois plein, en fibre de bois MDF ( Medium Densite Fiber ), en polyuréthane ou en PVC. Chacun de ces matériaux a sa raison d’être selon l’utilisation qu’on désire en faire.

moulures boisLes produits économiques
Lorsqu’on désire un cadre ou une plinthe simple et économique, sans motif appliqué, le bois jointé ou le MDF à peindre représentent de bons choix. On peut se procurer des plinthes coloniales d’environ 75 mm ( 3 po ) de hauteur pour un prix variant de 1.15 à 2.50$/mètre ( 0.35 à 0.75$/pied ). Le MDF à l’avantage d’être plus souple que le bois jointé. En rénovation, ceci lui permet de suivre davantage les ondulations des murs existants. De sont côté, le bois jointé résistera mieux aux endroits sujets à la condensation ou à l’humidité excessive comme les salles de bains ou certains sous-sols aux murs froids.

Les moulures de PVC blanches représentent aussi un choix économique. Leurs avantages principaux sont l’absence de peinture et une grande résistance aux chocs. Elles conviennent bien dans les pièces passantes ou dans les salles de jeux. L’apparence des joints demeure le principal inconvénient des moulures de PVC. Comme elles ne sont pas conçues pour être peintes, tous les défauts de coupe deviennent très apparents.

Moulures: Les produits intermédiaires
Pour la même plinthe de type coloniale, on trouve dans une gamme de prix variant de 3.95 à 4.60$/mètre ( 1.20 à 1.40$/pi ) des produits de bois blanc prépeint et les moulures de MDF avec motifs décoratifs. Le bois blanc est un terme qui désigne généralement le peuplier. Lorsque le bois blanc n’est pas de 1ère qualité on en fait des moulures prépeintes plus épaisses que celles en bois jointé. Elles ont leur utilité lorsqu’on désire des moulures épaisses à peindre pour l’extérieur ou dans les sous-sols très humides ou sujets à des infiltrations d’eau.

Les moulures en MDF avec motifs incrustés ne sont sur le marché que depuis trois ans mais l’intérêt pour ce produit est de plus en plus marqué. En plus des formes traditionnelles des moulures, on vient incruster à la chaleur des motifs divers qui ajoutent de la richesse aux moulures. Celles-ci peuvent ensuite être teintes ou simplement vernies comme des plinthes de bois. Avec une teinture ou un vernis, l’apparence des moulures de MDF est très proche des moulures de bois, pour la moitié du prix.

plintheLe haut et le très haut de gamme
Parmi les produits haut de gamme, on retrouve le bois clair et les produits de polyuréthane. Toujours pour une plinthe de bois blanc, de pin, d’érable ou de chêne, de 75 mm ( 3 po ) de hauteur, les prix varient de 6.25 à 10.66$/mètre (1.90 à 3.25$/pi) selon la simplicité du motif et la nature du bois. Les cimaises et couronnes d’uréthane imitant le plâtre coûtent de 9.60 à 12.80$/mètre (3.00 à 4.00$/pi).
Les grands centres de rénovation ne tiennent que les produits populaires faisant partie des meilleurs vendeurs. Si vous désirez des produits plus exclusifs ou réalisés dans des bois précieux comme l’acajou, vous pouvez faire comme les architectes et les designers en vous approvisionnant directement de certains fabricants et de marchands spécialisés dans les produits de bois.

Les problèmes d’installation
La réalisation des joints constitue le problème le plus difficile à résoudre pour les bricoleurs. Il existe très peu de maisons dont les murs et les plafonds sont rectilignes et à angles droits. Avant d’installer des couronnes en bois au joint des plafonds et des murs, il est souvent nécessaire de faire replâtrer les murs pour qu’il soient droits. Le choix de couronnes en MDF ou en polyuréthane peut résoudre ce problème mais les joints seront plus difficiles à réaliser et le résultat final accentuera les ondulations des murs et des plafonds. Pour faciliter la réalisation des joints, certains fabricants offrent des joints décoratifs à installer sur les coins intérieurs et extérieurs des murs. Ceci permet d’éviter les coupes à 45 degrés, qui représentent la bête noire des bricoleurs.

Pour les produits économiques ou de moyen de gamme, un bricoleur minutieux peut certainement faire les travaux lui-même, mais pour les produits de haut de gamme, je suggère fortement d’avoir recours à un professionnel pour ne pas gâcher votre investissement.

Yves Perrier
2005/10/10

Par |février 3rd, 2016|Accessoires, moulures, Intérieurs, Murs et plafonds|0 Commentaire