­

Le massif des 3 amis: un symbole de la laïcité au Québec

Le 16 juin 2019, le Québec adoptait la Loi 21 sur la laïcité de l’État qui, bien que circonscrite au territoire québécois, pose la première base d’une véritable laïcité de l’État au Canada et sera désormais la référence en matière de laïcité Nord-Américaine.

La laïcité de l’État prônant l’impartialité de ses représentants et la protection des personnes vulnérables, le Québec s’est doté d’une loi pour protéger la liberté de conscience des enfants, promouvoir l’égalité homme-femme et soutenir l’interculturalisme selon les principes de Liberté, Égalité et Fraternité.

Un hommage aux 3 soeurs

Les trois amis rendent d’abord hommage à la culture des trois soeurs, pratiquée par divers peuples des Premières nations amérindiennes. Il s’agit d’une technique agricole mixte de cultures complémentaires, dite des trois sœurs, qui utilisent la courge, le maïs et le haricot grimpant. Cette technique d’agriculture a une place importante dans plusieurs mythologies amérindiennes.
La culture conjointe de ces trois plantes compagnes présente plusieurs avantages qui profitent à la culture de chacune. Les plants de maïs servent de tuteur naturel aux haricots grimpants, et les haricots fixent l’azote dans le sol qui bénéfique à la croissance du maïs. La courge protège les deux plants au sol. Souvent cuisinées ensemble, les trois sont complémentaires, le haricot apportant deux acides animés essentiels manquants au maïs.
De même, les 3 amis symbolisent la Liberté, l’Égalité et la Fraternité qui se nourrissent et se renforcent mutuellement pour le bien de tous et de chacun.

Le massif des 3 amis de la laïcité

Le massif est composé de trois végétaux très robustes pouvant survivre en zone de rusticité 2b, soit dans la majorité des régions habitées du Québec. Ce sont des plantes vivaces et résistantes aux maladies qui demandent peu de soins et se contentent d’un sol relativement pauvre.
Il est d’abord composé d’un arbre originaire du pays qui représente les premières nations québécoises : l’Amélanchier. Le rosier Champlain représente les premiers Canadiens venus d’Europe et la potentille symbolise les immigrants de partout qui ont enrichi la culture québécoise. L’ensemble témoigne de nos valeurs communes qui forment l’identité québécoise passée, présente et future.

L’amélanchier: symbole de la liberté de conscience

L’Amélanchier est originaire du Québec (et de l’Amérique du Nord). C’est un petit arbre (jusqu’à 4-5 m de hauteur) avec une floraison printanière blanche spectaculaire, de petits fruits comestibles et un feuillage d’automne flamboyant avec des tons de rouges et d’orangés.
C’est un arbuste qui change avec les saisons, qui peut vivre seul ou en groupes, qui est épargné par la plupart des parasites et qui produit de petites baies légèrement sucrées et comestibles à partir de la mi-juillet. Très précoce, des plants d’à peine 30 à 40 cm de hauteur peuvent commencer à se reproduire.
L’Amélanchier représente la Liberté de conscience qui surplombe et protège l’Égalité et la Fraternité.
Les enseignants étant des «modèles» pour les élèves, la laïcité les protège contre l’influence religieuse des enseignants, leur permettant de cheminer librement dans leur développement moral et spirituel.
D’un point de vue environnemental, les petits fruits de l’Amélanchier sont une source de nourriture importante pour la survie des oiseaux, dont le nombre est en forte baisse au Québec.

Le rosier Champlain: symbole de Fraternité et d’interculturalisme

En l’honneur de Samuel de Champlain, Père de la Nouvelle-France, fondateur de l’Ordre de Bon Temps et ami des peuples Montagnais et Algonquins. Contrairement aux Britanniques qui ont cherché à exterminer les peuples autochtones, Samuel de Champlain a cherché à créer de bonnes relations avec eux donnant le ton aux liens cordiaux entre les Canadiens-français et les Amérindiens, durant près de 150 ans, avant l’invasion Britannique.
L’approche respectueuse de Champlain a posé les bases de l’interculturalisme québécois qui cherche à intégrer les immigrants plutôt qu’à les confiner dans des ghettos culturels.
Le rosier « Champlain » peut fleurir tout l’été en zone 2. Il forme un petit buisson avec des fleurs doubles, rouge foncé et légèrement parfumées. Comme toutes les fleurs et les Québécois, il aime le soleil.

La Potentille Mango Tango: symbole d’Égalité homme-femme

Plantée en deux bosquets pour symboliser l’égalité homme-femme, cette potentille présente d’innombrables petites fleurs égales entre elles qui rappellent l’égalité en droit des individus qui forment le peuple québécois, quelque soit leur race ou leur religion.
En interdisant le port de tout symbole religieux par ses représentants, la laïcité de l’État ne fait pas de discrimination entre les hommes et les femmes, ni entre les religions.
Très florifère même en zone 2, si exposé au soleil.

Un massif urbain et rural

Par ses petites dimensions, ce massif peut mettre en valeur de petits terrains urbains ou de grands terrains ruraux. Vivace et rustique, il nécessite très peu de soins.
Ce massif est un spectacle permanent. Au printemps, l’amélanchier explose littéralement de fleurs blanches et ensuite ses deux amis se couvrent de fleurs rouges et jaune orangé durant tout l’été. En automne, c’est à nouveau l’amélanchier qui reprend la vedette avec son feuillage flamboyant.
Comme il s’agit d’un arbre et d’arbustes, il est possible d’inclure des fleurs basses ou un couvre-sol fleuri au périmètre du massif. Choisissez préférablement des vivaces pour donner à l’ensemble un caractère de permaculture adapté au climat.

Une tradition Européenne

La France a choisi le ginkgo biloba comme arbre de la laïcité pour commémorer la loi du 9 décembre 1905, dite «loi sur la séparation des églises et de l’État». Le ginkgo biloba est la plus ancienne famille d’arbres connue et sa résistance est légendaire.
Avec la Liberté, l’Égalité et la Fraternité, la laïcité est vue comme le 4e pilier de la république française, permettant aux femmes et aux enfants de se soustraire partiellement à la coercition communautariste des intégristes religieux.

Un symbole de l’identité du Québec

Par ce massif symbolique de l’identité québécoise, chaque municipalité, chaque organisme ou chaque personne peut agir pour promouvoir le maintien de la culture québécoise, de son histoire et de ses valeurs humanistes, ceci en toute beauté à la ville comme à la campagne.

Par Yves Perrier
2020/01/01

Par |mai 8th, 2019|Uncategorized|0 Commentaire