Elastomère-Laurentides: couvreur recommandé

Toitures plates, toits plats, membranes élastomères

elastomere-laurentides toitures membranesQue ce soit pour un toit plat ou un toit de bardeaux nous vous recommandons des couvreurs expérimentés ayant une bonne réputation dans leur domaine d’expertise. Les commentaires des clients et fournisseurs nous permettent de viser un haut niveau de satisfaction chez leurs clients. Merci de nous faire part de vos commentaires sur ces entreprises.

CLIQUEZ ICI POUR UNE DEMANDE DE SOUMISSION RAPIDE POUR VOS TRAVAUX DE TOITURE

———————————————————————————————-

publicite blanchard TOITURES BLANCHARD INC

  • L’entreprise est spécialisée en membrane élastomère et toit blanc pour toits plats.
  • Entreprise familiale fondée en 1990.
  • Région des Laurentides jusqu’à Montréal
  • Assurances responsabilités
  • Certification et garantie de l’Association des Maîtres Couvreurs du Québec
  • Licence RBQ 8210-2369-37
  • Blainville: 450.433.5000

LAURENTIDES  Tél.: 450.433.5000
www.toituresblanchard.com

———————————————————————————————————————-

mont-tremblant, saint-jovite, saint-faustin, saint-donat, sainte-marguerite, val-david, val-morin, sainte-agathe, saint-adolphe, morin heights, sainte-anne-des-lacs, wentworth, saint-sauveur, piedmont, prévost, saint-jérome, saint-colombant, lachute, mirabel, st-jovite, st-faustin, st-donat, ste-marguerite, ste-agathe, st-adolphe, ste-anne-des-lacs, st-sauveur, st-jérome, st-colombant

——————————————————————————————–
——————————————————————————————–

Elastomère-Laurentides . Pour les toits-plats, ou à très faible pente, on utilise traditionnellement la membrane multicouches d’asphalte et graviers. Cette technique est toutefois en diminution car au Canada, environ 50% des toits-plats sont aujourd’hui recouverts de membranes élastomères. Pourquoi cette évolution? Voici comment faire votre choix.

Elastomère-Laurentides . Les membranes d’asphalte multicouches ont une durée de vie moyenne de 16 ans au Canada. Cette durée de vie relativement courte est principalement due à l’absence d’entretien par les propriétaires. On devrait monter sur le toit de sa maison à tous les automnes pour jeter un coup d’oeil sur les dégradations ponctuelles du toit afin de les corriger. Ce sont souvent de petits défauts négligés qui causent prématurément le remplacement complet de la toiture.

Elastomère-Laurentides . Pour augmenter la durée de vie de son toit il faut s’assurer que le gravier est bien en place pour protéger la membrane contre le soleil. En effet, la dégradation des toitures d’asphalte est causée principalement par son réchauffement lorsqu’elle est exposée au soleil. La chaleur fait perdre les huiles de l’asphalte et la rend cassante, créant ainsi des fissures dans la membrane.

Elastomère-Laurentides . Quand le gravier se détache, il est recommandé:
1- De balayer le gravier
2- D’enduire la membrane à l’aide d’un asphalte liquide de réparation pour toiture
3- De remettre le gravier en place

Elastomère-Laurentides . Les fissures dans le calfeutrage des solins d’acier, des évents et des ventilateurs sont la deuxième source d’infiltration d’eau par les toits. Il faut rapidement les réparer pour éviter la dégradation du toit et la présence d’eau dans les plafonds.
Élastomère-Laurentides . Les avantages du système multicouches. Le seul avantage de cette membrane est son prix plus bas lorsque le prix du pétrole est bas. Il en coûte environ 7 000$ pour faire refaire une toiture de 1 000 pi2 ( 90 m2). Ceci ne couvre pas les travaux connexes comme le remplacement des solins d’acier, des évents de plomberie, du drain, des ventilateurs de toits, etc. Les prix sont cependant extrêmement variables en fonction du prix du pétrole.

Elastomère-Laurentides . Les inconvénients. En plus de l’entretien, le problème principal des membranes multicouches pour toits-plats est la qualité d’exécution. La température de l’asphalte dans la bouilloire, les conditions atmosphériques et l’épaisseur d’asphalte étendu sont des facteurs qui influencent grandement la qualité finale. Ceci crée une grande incertitude sur l’évaluation de leur durée de vie qui s’échelonne de 10 à 25 ans.