­

Climatiseurs pour votre maison : choix de climatisation

climatiseurs muraux climatisationChoix de climatiseurs. Certaines maisons se prêtent beaucoup mieux que d’autres à la climatisation. En effet, celles munies d’un système de chauffage à air pulsé et les maisons avec des aires ouvertes favorisent la distribution de l’air frais dans chaque pièce.

Mais quelque soit l’habitation que vous possédez, il existe certainement un appareil qui peut climatiser l’air ambiant de manière convenable.

Climatiseurs pour une seule pièce

Pour rafraîchir une seule pièce on peut utiliser un appareil de fenêtre ou un modèle mobile sur roulettes.

Les climatiseurs de fenêtres sont les plus économiques ( à partir de 100$), mais ce sont aussi les plus bruyants et ils nécessitent des travaux annuels d’installation s’ils ne sont pas installés de manière permanente. De plus, ils ne sont pas adaptés aux fenêtres à battants.

climatiseurs mobiles climatisationDans ce cas, un appareil mobile se déplaçant sur roulettes peut être installé au plancher près d’une fenêtre.

Les modèles les plus courants sont munis de conduits souples avec adaptateurs (de fenêtres ou muraux) qui rejettent l’air chaud et l’humidité vers l’extérieur.

Les appareils mobiles sont plus silencieux que les unités de fenêtres mais leur prix est beaucoup plus élevé, variant de 1 000 à 1 500$.

Climatiseurs muraux: Rafraîchir un appartement

De manière générale, on utilise des climatiseurs muraux, appelés systèmes bi-bloc, pour rafraîchir les habitations ne disposant pas de conduits de ventilation. Ce système comprend un évaporateur intérieur et un condenseur extérieur qu’on installe sur un support mural ou sur le toit de l’immeuble.

Pour les appartements avec des aires ouvertes un seul climatiseur mural est généralement suffisant, mais pour les appartements sur deux étages ou avec plusieurs pièces fermées il peut s’avérer nécessaire d’utiliser un système à double zone ou à triple zone afin de mieux répartir l’air frais dans toutes les pièces. Le coût des systèmes muraux débute aux environs de 3 000$ incluant l’installation. Ces systèmes sont également disponibles sous forme de thermopompe. La thermopompe offre l’avantage de réduire les frais de chauffage durant l’hiver, mais en utilisant ces petits appareils tout au long de l’année on réduit aussi leur durée de vie et on augmente leurs frais d’entretien. Comparativement à un appareil de climatisation murale, la thermopompe murale est aussi plus dispendieuse à l’achat.

La climatisation centrale

climatiseurs thermopompesPour les maisons équipées d’un système de chauffage central à air pulsé, les propriétaires peuvent choisir un appareil de climatisation central ou une thermopompe centrale offrant les modes de refroidissement et de chauffage.

Les deux appareils offrent la même qualité de refroidissement mais la thermopompe centrale permettra aussi d’économiser sur les frais de chauffage. Cette dernière est mieux adaptée au chauffage que la thermopompe murale. On estime que si les frais annuels de chauffage sont de 1 500$ et plus, la thermopompe centrale sera plus rentable à long terme qu’un climatiseur central. Et de manière générale, plus les frais de chauffage annuels sont élevés, plus la thermopompe sera rentable.

Pour une maison bien isolée, la climatisation d’une maison augmente les coûts énergétiques d’environ 175$ par année, mais ce montant peut être le double pour une maison moins isolée ou exposée au soleil.

Climatiser les maisons sans système central

climatisation plafonnierOn installe depuis plusieurs années, un système de climatisation appelé plafonnier semi-central pour climatiser les maisons dépourvues de réseau de distribution d’air. Ce plafonnier peut être utilisé dans les maisons d’un à deux étages.
Comme tous les climatiseurs, il est composé d’un compresseur installé à l’extérieur, mais son évaporateur est installé dans l’entretoit. L’évaporateur est incorporé dans un module de traitement d’air qui contient un filtre, un ventilateur et un plénum de distribution d’air. Des conduits de distribution sont ensuite reliés au plénum et aux pièces à climatiser.

La puissance de ces climatiseurs est généralement plus faible que celle des climatiseurs centraux mais elle demeure suffisante pour rafraîchir une maison de taille moyenne bien isolée. Le plafonnier semi-central est aussi disponible sous forme d’une thermopompe efficace en mode de chauffage.

De manière générale, le plafonnier semi-central n’est pas idéal et devrait être réservé aux situations où les autres systèmes ne conviennent pas. En effet, l’entretien peut être très difficile à faire dans l’entretoit et l’isolation des conduits est souvent déficiente. De plus, l’utilisation de conduits souples rend le nettoyage des conduits difficile et l’utilisation de conduits rigides peut occasionner des fuites d’air vers l’entretoit.

Une utilisation adéquate
Le gel du serpentin intérieur demeure un des problèmes les plus couramment rencontrés, mais celui-ci est facilement évitable. Lors d’un arrêt prolongé de l’appareil et d’un écart important entre la température ambiante et celle demandée, l’utilisation au maximum de la capacité de l’appareil, peut faire geler le serpentin et bloquer son fonctionnement. En période de canicule, elle conseille au départ de faire descendre la température graduellement en permettant à l’appareil de faire des poses et e toujours s’assurer de la propreté des filtres de l’appareil.

La puissance optimale
Définition. La puissance d’un climatiseur est déterminée en tonne ou en Btu/h ( British thermal unit ). Elle exprime le potentiel d’extraction de chaleur d’un appareil.
Trop faible. Un climatiseur dont la puissance est trop faible fonctionnera sans arrêt , causant un bruit continu, et aura une durée de vie écourtée.
Trop puissant. Un climatiseur trop puissant sera inutilement coûteux et plus bruyant . De plus, il ne pourra pas fonctionner assez longtemps pour évacuer l’humidité de l’air. Ceci créera un air intérieur inconfortable, froid et humide.
Les déterminants. La puissance doit être déterminée en fonction de la dimension des pièces, de l’isolation et de l’étanchéité à l’air de la maison ainsi que des sources de chaleur supplémentaires ( soleil ou appareils de cuisson ). Pour maison ayant une isolation un peu déficiente et sans apport de chaleur important, voici un guide de choix de puissance.

Puissance : Superficie de plancher
6 000 Btu/h (1/2 tonne) : 150 à 250 pi2
7 000 Btu/h : 250 à 300 pi2
8 000 Btu/h : 300 à 350 pi2
9 000 Btu/h (3/4 tonne) : 350 à 400 pi2
10 000 Btu/h : 400 à 450 pi2
12 000 Btu/h ( 1 tonne) : 450 à 550 pi2
14 000 Btu/h : 550 à 700 pi2
18 000 Btu/h (1-1/2 tonne): 700 à 800 pi2

Pour un estimé, voir nos entrepreneurs recommandés en Chauffage, climatisation, ventilation

Yves Perrier
2015/11/04