pare-soleil climatisation climatiseurClimatiseur naturel. À la première canicule, la climatisation devient toujours le sujet de l’heure.

Pour ceux qui disposent d’une climatisation centrale ou de thermopompes murales il s’agit simplement de pousser un bouton pour rafraîchir l’air mais il est aussi utile de réduire la source de chaleur directe qui entre par les fenêtres afin de réduire la facture de climatisation, d’augmenter la durée de vie de votre appareil et d’être plus confortable.

Faire obstacle au soleil

Climatiseur naturel. La façon la plus efficace de réduire la demande en climatisation est de bloquer les rayons du soleil avant qu’ils pénètrent dans la maison et qu’ils se transforment ensuite en source de chaleur. On peut utiliser des arbres ou de la végétation grimpante autour des fenêtres, des brise-soleil ou des auvents temporaires ou permanents, des volets, des avancés du toit ou encore un film de vitrage qui bloquera la pénétration de la lumière à l’intérieur.

Utiliser la végétation pour climatiser

Pour les arbres, on recommande d’utiliser des espèces à feuilles caduques qui perdront leurs feuilles en automne pour faire pénétrer le soleil en hiver. Malheureusement, les arbres prennent beaucoup de temps à pousser et ils créent aussi un ombrage sur les terrains qu’on veut souvent ensoleiller. En ce sens, l’utilisation de vignes grimpantes autour des fenêtres fait souvent le même travail plus rapidement et sans ombrager le terrain.

Ombrières : les brise-soleil

Climatiseur économique. Les auvents permanents en aluminium ou temporaires en tissus font un excellent travail pour bloquer les rayons solaires. Cependant, les auvents permanents bloquent aussi une bonne partie du solaire et de la lumière durant l’automne et l’hiver tout en accumulant de la neige qui peut endommager les murs de maçonnerie. Les auvents temporaires représentent un meilleur choix pour leur adaptation aux saisons mais ils sont moins durables et leurs mécanismes peuvent se briser. Les brise-soleil architecturaux représentent une solution environnementale plus durable. Composés de lamelles inclinées ils bloquent le soleil de l’été et laissent passer le soleil d’hiver. Cependant, leur allure moderniste s’agence mal aux bâtiments existants.

Les films de vitrages: climatiseur efficace.

Des pellicules pare-soleil peuvent être collées sur le vitrage intérieur de vos fenêtres et bloquer environ 35% de l’ensoleillement sans affecter la transparence ou la vue extérieure. Les produits de bonne qualité peuvent aussi bloquer près de 99% des rayons UV qui dégradent les couleurs des rideaux et du mobilier. On peut en trouver pour environ 35$ dans les centres de rénovation faisant 25 pouces sur 48 pouces. Pour de plus grandes dimensions, il faut demander les services d’installateurs spécialisés pour s’assurer d’une bonne qualité de pose. Choisissez des films de teinte neutre clair et évitez d’utiliser des films foncés car ceux-ci peuvent accumuler de la chaleur entre les verres et desceller vos verres thermos.

Le triple verre

Pour les maisons dont le vitrage sud est important, il peut être intéressant de choisir des verres thermos triples lors du remplacement des thermos. Un verre triple réduira la pénétration du soleil ainsi que les surchauffes estivales.
Par temps froid, le verre thermos triple aura l’avantage de mieux isoler, de réduire l’éblouissement visuel par le soleil et d’améliorer le confort à proximité des fenêtres.

Volets, stores et rideaux intérieurs

Climatiseur mobiles. Les volets extérieurs représentent la façon par excellence de bloquer toute la chaleur solaire mais ils bloquent aussi toute la lumière. Ils demandent un certain travail et il faut aussi y avoir accès facilement. Certains manufacturiers offrent maintenant des volets motorisés coulissant à la verticale, ressemblant un peu à des grilles commerciales, mais leur prix demeure assez élevé. Fermer des stores intérieurs ou une simple toile sur rouleau à ressorts est beaucoup plus facile et peut réduire la surchauffe d’environ 35% si ces stores sont de couleur vraiment très pâle, dans des tons de blancs. Le blanc réfléchit une partie de la lumière vers l’extérieur et l’empêche de se transformer en chaleur interne. Les rideaux ont beaucoup moins d’effet réfléchissant. De plus, les rideaux sont conçus de manière à ce que l’air circule entre le rideau et les fenêtres afin de réduire la condensation en hiver. Dans cette condition le rideau empêche peu la transmission de chaleur.

Yves Perrier
2015/11/06