­

Bionest : évaluation de traitement d’eau usée secondaire et tertiaire

bionest epuration quebecLe système Bionest fut le premier système à recevoir la certification du BNQ comme système de traitement secondaire avancé. Le système Bionest utilise deux fosses septiques modifiées : la première est dotée de deux compartiments et d’un préfiltre retenant les solides.

La seconde contient un média plastique servant de support pour le développement d’une culture microbienne propice à la décomposition des polluants.

Cette décomposition est activée par la présence d’oxygène soufflé à partir d’un compresseur situé obligatoirement dans la maison ou un espace chauffé.

Lorsqu’on lui joint une lampe à ultraviolet, le Bionest est aussi certifié comme système tertiaire de traitement d’eaux usées résidentielles permettant ainsi de rejeter l’eau traitée directement dans un fossé.

Deuxième fosse Bionest

bionest fosses septiquesLa deuxième fosse est elle-même composée de deux compartiments. Le deuxième compartiment sert à recevoir les boues résiduelles et doit généralement être nettoyé une fois par année. De ce deuxième compartiment une certaine quantité d’eau est retournée à la première fosse septique pour l’aider dans son processus d’épuration par les bactéries. La plus grande partie s’écoule ensuite dans un champ de polissage servant de filtration et d’absorption et ayant environ les deux tiers de la superficie d’un champ d’épuration classique.

Forces du système Bionest

– Le système est complètement enfoui lorsque le sol le permet et il n’affecte pas l’aménagement paysager
– Jusqu’à 66% de réduction de la taille du champ de polissage (d’épuration) selon la nature du sol
– Installation permanente : le média est non biodégradable, donc ne requiert aucun remplacement.
– Les eaux s’écoulent sans nécessité d’électricité (sauf s’il faut une station de pompage)

bionest installation quebecLimites du système Bionest
– Nécessite l’installation d’un compresseur de 105 watts pour oxygéner le média qui est relativement bruyant et qui fonctionne 24 heures sur 24.
– Station de pompage potentielle à prévoir

Coûts du Bionest

– Pour une maison de trois chambres à coucher de 8 000 à 12 000$ pour les deux fosses + le champs de polissage
– Demande d’électricité pour le compresseur: 110 $/année
– Plan d’entretien : prévoir 92 $/année

Système de traitement tertiaire
Lorsque le terrain est argileux ou non propice à l’absorption des eaux usées le propriétaire a le choix entre ajouter un sol adéquat en faisant un talus sur son terrain ou de remplacer le champ de polissage par une lampe UV (ultraviolet) qui stérilise les bactéries avant de rejeter l’eau dans un fossé.

Dans ce cas, deux inspections par années doivent être réalisées par un entrepreneur accrédité pour maintenir la lampe UV propre et efficace. Les frais annuels sont donc plus élevés:
– Demande d’électricité lampe UV + compresseur: 70 $ + 110$/année
– Plan d’entretien : prévoir 400$/année plutôt que 92$.
Ceci inclus les analyses et le remplacement des lampes UV au besoin.

Enviro Septic, Ecoflo, Bionest: faire son choix de système

Le choix du bon système est assez complexe car il doit tenir compte du terrain, de sa nature, de ses pentes, de ses dimensions, de sa végétation, mais surtout de la proximité de la nappe d’eau, des lacs et des ruisseaux.

En effet, le règlement (art. 4.1) exige que toute demande de permis soit accompagnée d’une étude de caractérisation du site et du terrain naturel réalisée par une personne qui est membre d’un ordre professionnel compétent en la matière et comprenant :
– la topographie du site;
– la pente du terrain récepteur;
– le niveau de perméabilité du sol du terrain récepteur en indiquant la méthodologie utilisée pour établir le niveau de perméabilité du sol;
– le niveau du roc, des eaux souterraines ou de toute couche de sol
perméable, peu perméable ou imperméable, selon le cas, sous la surface du terrain récepteur;
– l’indication de tout élément pouvant influencer la localisation ou la construction d’un dispositif de traitement;

Ce professionnel doit aussi préparer le plan devant accompagner la demande de permis.

Yves Perrier
2015/11/11