1-vide sanitaireLes vides sanitaires trop humides peuvent engendrer de la moisissure et de la pourriture qui affectent la santé des personnes qui habitent la maison ainsi que la structure de bois des murs et des planchers.

La présence de spores de moisissures dans l’air du vide sanitaire se répand généralement dans l’air des étages au-dessus et peut provoquer de simples allergies ou des troubles respiratoires permanents.

La pourriture de la structure peut causer des affaissements de l’ensemble de l’immeuble et des coûts de réparation très élevés. Ces affaissements se voient dans les pentes de planchers, les fissures, les portes et fenêtres coincées ou les parements extérieurs déformés. À cela s’ajoute des inconvénients de mauvaises odeurs, de présence d’insectes ou de facture d’électricité plus élevée.

Bref, voici comment faire pour assécher le vide sanitaire et l’assainir pour le bien des occupants et de l’immeuble.

2-avant travauxVide sanitaire: des solutions pour réduire l’humidité

Certains vides sanitaires sont très secs et d’autres sont très humides. Cela dépend principalement des sources d’eau à proximité des immeubles qui humidifient le sol du vide sanitaire. Souvent, on peut contrôler la condensation en installant un pare-vapeur et un déshumidificateur, mais parfois ces approches sont insuffisantes.
Lorsque le vide sanitaire est sec, on recommande de chauffer les vides sanitaires à 18’C durant l’hiver et de les ventiler dès la mi-mai jusqu’à la fin de septembre. Cela permet d’assécher le sol en surface durant la période hivernale et de réchauffer les matériaux progressivement durant l’été. Par contre en été, lorsque l’air extérieur chaud et humide entre dans un vide sanitaire frais, il peut se produire une condensation continue sur le sol, les tuyaux, le béton ou le bois engendrant le développement de moisissures, de champignons et de pourriture.

Une autre pratique consiste à baisser le taux d’humidité en fermant complètement le vide sanitaire et en y installant un déshumidificateur relié à un drain. Cette pratique fonctionne lorsque le taux d’humidité est bas, mais elle se révèle souvent insuffisante si le taux d’humidité est élevé.

Pour les cas plus problématiques, il faut envisager une procédure complète qui vise à assécher le sol, à sceller le plancher et les murs et à assainir l’air.

Première étape: assécher les vides sanitaires
Lorsque le sol du vide sanitaire est très humide en tout temps, il y a généralement une source d’eau extérieure qu’il faut canaliser et évacuer. Dans ce cas, il faut souvent installer un drain pour capter l’eau et le relier à une pompe à puisard pour évacuer l’eau vers l’égout pluvial ou le terrain à l’extérieur.

3-scellementDeuxième étape: sceller les vides sanitaires
L’installation d’un drain et d’une pompe à puisard ne suffit pas pour assécher complètement les vides sanitaires et éviter la présence d’humidité excessive. Souvent, l’humidité du sol se transmet aux fondations par contact et les fondations transmettent ensuite l’humidité à l’air. Voilà pourquoi il faut aussi poser une membrane d’étanchéité et de scellement sur le sol et la faire remonter sur les fondations pour créer une cuve étanche.
Idéalement, il faut une membrane résistante, pouvant être posée directement sur le sol et dont on peut sceller les joints.
Parmi les meilleures membranes pour cette utilisation, la membrane VPS 22mil blanche est un excellent choix. Elle peut demeurer apparente sur les murs et les planchers car elle est robuste et lavable.

Troisième étape: assainir les vides sanitaires
En été, il demeure un risque de voir l’air extérieur chaud et humide condenser dans le vide sanitaire ou sur les tuyaux. Dans ce cas, l’usage d’un système de déshumidification et de traitement de l’air vous permettra de réduire le taux d’humidité et de garantir une qualité d’air dans le vide sanitaire comme dans la maison.

4-membraneDeux autres avantages
L’assèchement du vide sanitaire et la pose d’une membrane blanche robuste et lavable sur le sol rend le vide sanitaire propre et utile pour le rangement.
Un vide sanitaire sec réduit aussi les frais de chauffage en hiver.

Pour un estimé, communiquez avec Bisson Expert:
www.bissonexpert.com

Par Yves Perrier
2019/07/27