beton stationnements dommagesLes entrées ou stationnements de béton coulé pour les automobiles demeurent encore peu courantes au Canada. On leur préfère l’asphalte ou les pavés de béton qui donnent un aspect plus rustique. Le béton coulé a toutefois des avantages qu’il ne faudrait pas oublier lors de votre prochaine réfection d’entrée automobile. Par contre, la qualité du béton et la qualité de son murissement (cure humide) sont essentiels si vous ne voulez pas vous retrouver avec une surface endommagée par le calcium.

Stationnements : les avantages des entrées en béton coulé

Comparativement à l’asphalte, le béton est beaucoup plus durable. Il est plus résistant à la déformation, à l’usure, à l’écrasement (par une béquille de moto) et à la dégradation due aux pertes d’huile ou d’essence. D’un point de vue esthétique, le béton est plus pâle et s’agence mieux à l’architecture que l’asphalte noir ou gris charcoal. Une surface plus pâle a aussi l’avantage d’être moins chaude en été lorsqu’elle est exposée au soleil. Le béton peut aussi être coloré ou estampé avec des motifs pour le faire ressembler à un dallage de pierres ou de pavés.

Les entrées et stationnements d’asphalte nécessitent généralement un entretien à tous les dix ans et leur espérance de vie est généralement de 20 à 30 ans. L’entrée de béton bien réalisée durera plus de 50 ans. L’ajout de scellants hydrofuges pénétrants contre le calcium n’est pas obligatoire mais protégera le béton contre les taches tenaces.

Entrées et stationnements . Quant aux pavés de béton, l’entrée de béton coulé est plus rigide et résiste mieux à la déformation causée par une mauvaise fondation de pierres concassées ou par l’érosion sous les pavés. Contrairement aux pavés qui laissent percoler l’eau entre eux, les trottoirs et les entrées de béton forment des surfaces étanches à l’eau qui peuvent mieux diriger les eaux de pluies loin des fondations afin de réduire la pression d’eau du sol vers le sous-sol. Cette caractéristique est parfois un avantage mais peut aussi être un inconvénient, il s’agit de l’utiliser au bon endroit. En effet, l’eau qui ruisselle loin des fondations réduit aussi l’absorption d’eau par le sol. Ceci peut assécher les sols argileux davantage et favoriser leur retrait sous les fondations. De plus, l’eau qui ruisselle en surface est généralement dirigée vers les égouts municipaux et surchargent inutilement les usines d’épuration d’eau. En ce sens, le pavé de béton peut s’avérer plus écologique en favorisant la pénétration de l’eau dans le sol. Le pavé de béton est aussi durable et réutilisable car il peut être enlevé et être remis en place ou être repositionné ailleurs. L’esthétique plus unie du béton coulé le rend souvent mieux adapté aux architectures modernes que les pavés qui s’agencent surtout aux architectures traditionnelles.

Stationnements. La surface unie du béton est aussi une meilleure garantie contre l’apparition des mauvaises herbes. À cet effet, toutefois, le nouveau sable polymère utilisé pour les pavés élimine les mauvaises herbes et stabilise davantage les pavés.

Stationnements de béton: choix des produits

entree beton reparer stationnementLe béton commandé pour la réalisation d’une dalle de béton extérieure ou d’un trottoir devrait être:
– d’une résistance minimale de 32 MPa ( MégaPascals) avec de l’air entraîné ( 5 à 8%) pour une résistance au gel. Un béton moins fort ne résistera pas aux sels déglaçants.
– avec granulat (agrégat) de 20 mm. Un agrégat plus fin augmente le retrait et les risques de fissures de retrait
– en quantité suffisante pour réaliser une dalle de 4 pouces d’épaisseur ( 10 cm) sur un sol ferme, stable et non argileux. Pour un sol argileux ou de faible capacité portante une dalle de six pouces d’épaisseur est nécessaire.
– avec un affaissement de 80 mm et un rapport eau/liants maximal de 0,45

Ajout de microfibres. Actuellement, la façon la plus sûre de renforcer une dalle de béton sur sol et de contrôler le retrait consiste à faire ajouter en usine, dans le mélange de béton, des microfibres synthétiques ( polypropylène et autres) qui s’entremêlent de manière homogène dans le béton pour créer une dalle résistante aux fissures de retrait lors de sa cure. Le coût des microfibres se compare à celui de la pose d’un treillis d’armature, soit environ 28$ par mètre cube de béton. Ce qui correspond à environ 75$ pour une dalle de béton faisant 250 pi.ca. Pour obtenir une bonne efficacité demandez l’ajout de 1,8 kilos de microfibres par mètre cube de béton. Spécifier des microfibres synthétiques afin de ne pas avoir des fibres métalliques qui pourraient rouiller.

Entrées de béton: mise en place et cure

D’abord, la dalle de béton devrait avoir une pente minimale de 2% pour éviter la formation de flaques d’eau en surface. On doit déposer le béton le plus près possible de son emplacement final. Il faut ensuite:
– consolider le béton au vibrateur
– araser la surface pour niveler grossièrement le béton
– aplanir la surface
– finir à la taloche pour donner un fini rugueux antidérapant.

La cure du béton. Le béton doit rester humide pour bien mûrir sans créer de fissures de retrait et sans devenir poudreux en surface. Après la finition, il faut le couvrir d’une toile de jute humide qu’on arrosera régulièrement pour la maintenir humide durant 3 à 7 jours.

Surfaces de béton: joints de contrôle.

Entrées et stationnements. Malgré la présence de microfibres, le béton peut toujours avoir des fissures de de retrait. Pour s’assurer que ces fissures ne seront pas inesthétiques, on crée des joints de contrôle en sciant le béton à intervalles réguliers pour créer des points faibles où les fissures se formeront.
Ces joints de contrôle de la fissuration sont réalisés:
– dans les 12 à 24 heures suivant la mise en place du béton
– avec un espacement maximal des joints équivalent à 24 fois l’épaisseur de la dalle de béton
– sur une profondeur ( trait de scie) d’au moins 1/4 de l’épaisseur de la dalle

Les joints de désolidarisation. Le béton a une forte adhérence sur les autres matériaux cimentaires et il est sujet à la dilatation par la chaleur et l’humidité. Sur toute l’épaisseur de la nouvelle dalle de béton qui est en contact avec le mur de la fondation, d’un trottoir ou d’un autre élément fixe, il faut insérer un matériau compressible comme un polystyrène expansé, d’environ 1/2 pouce, comme joint de dilatation pour permettre à la dalle de se désolidariser et de prendre de l’expansion sans pousser sur les autres éléments.

beton exterieur problemes surfaceEn cas de dommages: le resurfaçage
Un béton endommagé en surface peut facilement être resurfacé avec des enduits de béton polymères qui rendront sa surface plus imperméable tout en lui redonnant son allure d’origine. Cependant, il faut d’abord nettoyer la surface et parfois la traiter à l’aide de durcisseurs ou d’imperméabilisants pénétrants afin que la finition soit durable et ne s’écaille pas.

Par Yves Perrier
12/05/28
Entrées et stationnements de béton.