1_vinyleDepuis la fin des années 90, les planchers flottants recouverts de plastique stratifié ont lentement remplacé les carreaux de vinyle et le tapis dans les maisons québécoises. Aujourd’hui, les planchers de vinyle reprennent une certaine part de leur marché avec des produits inspirés des planchers flottants.

On trouve maintenant des planches de vinyle avec des joints imbriqués mécaniquement (genre clic) qui permettent de créer des revêtements plus résistants à l’eau que les produits de fibres de bois à haute densité (HDF) et qui prennent l’apparence de planchers de bois ou de tuiles de céramique.

Après des débuts difficiles, le produit est maintenant au point mais on trouve encore des produits de bas de gamme qu’il faut simplement éviter.

Joints imbriqués ou planches collées?
2_hdf-plancher-flottantLes planches à joints imbriqués sont très faciles à poser car elles se posent sans aucune colle. Cependant, les planches collées sont plus résistantes au déplacement latéral et même à la présence d’eau car la colle posée à pleine surface crée une forme de scellement des joints. Au fond, les planches collées se comparent aux carreaux de vinyle qu’on retrouve sur le marché depuis belle lurette.

Les planches imbriquées que j’ai trouvé sur le marché avaient toutes des largeurs de 5 à 8 pouces alors que j’ai trouvé des planches collées de 4 pouces de largeur qui sont, selon moi, plus esthétiques. Pour des produits similaires, les planches à joints imbriqués sont aussi environ 0,50$ plus chers du pied carré.
Dans tous les cas, évitez les tuiles et les planches pré-encollées. Leur adhérence est souvent insuffisante.

La qualité d’abord
Il y a trois facteurs qui déterminent la résistance du produit: l’épaisseur totale, l’épaisseur de la surface d’usure et la qualité des vinyles utilisés.

L’épaisseur totale. L’épaisseur des planches et des tuiles varie de 2,5mm à 5mm. L’épaisseur a surtout un impact sur la rigidité du produit et la résistance des joints. Les planches à joints imbriqués ne sont pas collées. Tout comme les prélarts mince non collés qui plissent sous la pression latérale des pattes de tables les planches trop minces résisteront moins bien aux déplacements latéraux.
Pour les planches collées, l’épaisseur totale est moins importante. Par contre, les planches plus minces sont plus faciles à couper avec un couteau à prélart.

L’épaisseur de la surface d’usure. La surface d’usure varie de 0,15mm à 0,5mm d’épaisseur. C’est le facteur le plus important pour la durée du fini. Personnellement, je recommande toujours l’épaisseur maximale car les produits de vinyle sont polluants pour l’environnement alors plus ils sont durables moins ils polluent.

La qualité des vinyles. Avec les nouveaux produits il vaut mieux s’en tenir à des entreprises sérieuses et bien établies car personne ne connait la nature exacte des produits utilisés. Dans cette gamme de produits j’éviterais les produits chinois pour quelques années. On sait que les vinyles de mauvaise qualité ont tendance à rapetisser au soleil; sur trois pieds de longueur ce rétrécissement pourrait ouvrir les joints.
Certains produits de vinyle sont collés sur des panneaux HDF. Pour moi c’est un non sens car on obtient une surface moins résistante que le stratifié en conservant son pire défaut; une base fragile à l’eau.

Avantages et inconvénients
3_tuiles-vinyleAvantages. Les planches et les tuiles sont constituées entièrement de vinyle. Le vinyle est imputrescible, antibactérien et ne réagit pas à l’eau. Le produit peut être texturé, le rendant anti-déparant. Le vinyle est très confortable pour les pieds; il se réchauffe vite au toucher et sa surface est plus molle que la céramique. Les joints sont serrés facilitant l’entretien du plancher. Le produit est relativement souple, ce qui lui permet de légères déflections sans être endommagé. Finalement, le choix de formes, de couleurs et de texture est très grand.

Inconvénients. Les surfaces de vinyle sont moins résistantes à l’usure et aux déchirements que les surfaces stratifiées sur HDF et la céramique. Les vinyles, même ceux traités contre les UV, résistent moins bien à la décoloration et ils se tachent plus facilement que le stratifié. Les vinyles dégagent des COV dans l’air, surtout lorsqu’ils sont exposés au soleil. Leur surface demande un entretien délicat; elle résiste mal aux détergents, aux produits chimiques d’entretien, au calcium et aux brosses. Les vinyles (PVC) sont polluants et difficiles à recycler actuellement.

Quels sont ses bons usages?
4_planches-vinyle-eauDe manière générale, je trouve que les produits de vinyle ne peuvent pas être comparés à des revêtements durables de céramique ou de bois franc qui sont toujours mes premiers choix en matière de revêtements de planchers pour toutes les pièces de la maison. Par contre, lorsqu’on les compare aux usages des tapis commerciaux ou des planchers stratifiés en HDF, ils ont des avantages importants pour tous les sous-sols où l’humidité est présente et l’ensoleillement très faible. De plus, les planchers de sous-sols ne sont pas toujours très fermes; la souplesse du vinyle sera la bienvenue.

Ces produits pourraient aussi être utiles dans les chalets, surtout dans les salles de bains, où les variations d’humidité sont souvent importantes et la rigidité des planchers laisse à désirer. Comme produit relativement économique, ils remplaceraient bien les prélarts de mauvaise qualité qui se déchirent dès la première année d’utilisation.
Le prix des produits de bonne qualité varie autour de 3$ du pi.ca.

Yves Perrier
2015-10-15