plancher bois cuisineTechniquement, un revêtement de plancher pour cuisine devrait être à la fois résistant à l’usure, aux tâches, à l’eau et aux acides, facile à entretenir et confortable pour les pieds nus.

Esthétiquement, il devrait pouvoir s’intégrer harmonieusement avec les armoires et comptoirs de la cuisine ainsi qu’avec les revêtements de planchers adjacents de la salle à manger et du séjour.
Pour être «esthétiquement» durable, il faut aussi qu’il soit suffisamment neutre pour s’agencer aux changements futurs de mobilier et de couleurs.
Trois finitions de plancher s’approchent de ces diverses exigences: la céramique, les planches de vinyle et…le bois.

Le plancher de céramique
grands carreaux ceramiqueLa céramique offre une grande résistance à l’usure, aux tâches et à l’eau. Elle vient en différentes formes et couleurs qui permettent un grand potentiel d’agencement. Très durable, c’est un produit naturel et écologique, non polluante pour la qualité de l’air ni pour le sol lorsque l’on s’en départit.
On lui reproche par contre d’être dure et froide pour les pieds nus, d’être glissante lorsqu’elle est sont mouillée et difficile à entretenir dans ses joints. La céramique peut aussi se fissurer si la structure du plancher n’est pas suffisamment rigide.

Pour réduire ces inconvénients, on peut utiliser des fils chauffants électriques sous les carreaux de céramique qui les rends plus chauds tout en les asséchant rapidement. Il existe aussi plusieurs finis présentant une surface plus antidérapante lorsqu’ils sont mouillés.

L’entretien des joints est aussi largement réduit en utilisant des joints imperméables à base d’époxy ainsi que de grands carreaux qui réduisent le nombre de joints. Les grands carreaux unis forment une surface neutre facile à agencer au goût du jour et aux autres planchers environnants.
Cependant, leur dureté sous les pieds demeure la critique principale des utilisateurs et ils sont bruyants lorsqu’on porte des souliers à talons durs.

Les nouveaux planchers de vinyle
1_vinyleLes planches de vinyle imitant le bois sont devenues des produits très populaires pour les cuisines, les salles à manger, les salles de bains, les séjours et les corridors.
Il existe plusieurs produits de bonne qualité qui imitent parfaitement le bois, la pierre ou la céramique tout en étant très résistant à l’usure, aux taches et à l’eau. On estime leur durée de vie à environ 25 ans.

Leurs avantages pour les cuisines sont nombreux: facilement lavables, chauds pour les pieds, ne font pas de bruit sous les pas, antidérapants, légers et souples, ce qui élimine le besoin de renforcer la structure du plancher.

Les planches peuvent être assemblées avec des joints à emboitement (clic) posées sur un sous-plancher insonorisant ou peuvent être collées. Pour les cuisines, il me semble préférable de les coller pour éviter l’ouverture de joints et pour former une surface étanche à l’eau.

Contrairement aux anciens produits de vinyle, certains produits ont des qualités environnementales indéniables: faible émissivité de COV, absence de métaux lourds, plastifiant à 100% d’huile végétale, colles sans solvant, matériaux recyclés, etc. Même s’il n’est pas encore recyclable, l’Union Européenne le considère comme un déchet pouvant être disposé en décharge ou incinéré sans danger pour l’environnement.

Les planchers de bois
loba vernis plancherAvec la venue de nouveaux produits de bois d’ingénierie et de nouveaux vernis écologiques ultrarésistants, le bois devient un choix logique comme revêtement de plancher de cuisine.
En effet, les planchers d’ingénierie de bonne qualité sont plus stables aux changements d’humidité et ne rétrécissent pas en hiver. En les vernissant avec un verni à base d’eau sans COV, tel que les produits Loba, on obtient une surface à la fois belle, confortable, ultrarésistante et qui peut être prolongée vers la salle à manger et le séjour pour ne former qu’une seule surface uniforme.
Le bois provenant de forêts bien gérées demeure le matériau de construction le plus écologique de la planète car c’est la seule ressource naturelle renouvelable qui capte le CO2 et le fixe dans sa masse. S’il est bien entretenu et bien protégé, le bois peut durer plus de cent ans et demeure réutilisable à la fin de sa vie utile comme plancher. Voir l’article sur les produits Loba.

Céramique, vinyle ou bois ?
Le choix de revêtement de plancher relève de vos goûts personnels et de votre perception du matériau et du design. La céramique évoque la permanence, le bois évoque la nature et le vinyle prend l’apparence d’un ou de l’autre.

Par Yves Perrier
2019/04/06