_minimaison sherbrooke1Lors du Salon de l’habitat 2018 à Sherbrooke, le public a pu visiter pour la première fois l’aménagement intérieur d’une minimaison typique du futur Petit Quartier de Sherbrooke, un projet de construction de 73 minimaisons qui sera le premier projet urbain de minimaisons au Canada.

À l’ouverture du Salon, 60 minimaisons étaient déjà vendues et les visiteurs ont manifesté à la fois un grand intérêt et une surprise générale face à l’espace disponible.

_minimaison mezzanineUne minimaison de 960 pieds carrés?

L’appellation «minimaison» concerne non pas la superficie totale habitable, mais la superficie du rez-de-chaussée. De manière générale, toutes les municipalités du Québec exigent, pour une nouvelle maison unifamiliale détachée, une superficie de rez-de-chaussée habitable minimale de 720 pieds carrés (parfois davantage) et une largeur minimale de la façade de 24 pieds ou plus.

Cette minimaison de 16 pieds de façade sur 30 pieds de profondeur (480 pieds carrés par étage) ne cadre donc pas avec les dimensions minimales demandées et en ce sens, se qualifie comme minimaison.

_minimaisons interieur

Une minimaison sur un miniterrain

Le but d’un regroupement de minimaisons sous forme de coopérative d’habitation est aussi de réduire les coûts pour rendre l’achat plus accessible à la classe moyenne. Dans le projet «Le petit quartier», les minimaisons sont aussi disposées sur des miniterrains afin de réduire les coûts d’acquisition, mais aussi le coût des infrastructures telles que les routes, les trottoirs, l’aqueduc, l’électricité ainsi que les coûts d’entretien annuel.

L’efficacité des infrastructures a permis d’investir dans l’enfouissement des câbles électriques, pour mettre en valeur l’environnement naturel du site.
Les miniterrains du projet font de 2000 à 2500 pieds carrés, ce qui est la moitié de la superficie minimale généralement demandée par les municipalités au Québec.

_salle de bains mecanique

Urbanisme et architecture intégrés

Le projet «Le petit quartier» est un projet pilote pour la Ville de Sherbrooke et un projet phare pour toutes les municipalités du Québec. Il demeure donc interdit de construire une minimaison ailleurs à Sherbrooke.

Le projet pilote fut accepté comme concept global intégrant l’urbanisme et l’architecture. Toutes les habitations sont pratiquement identiques à l’extérieur sauf pour la couleur et le choix des couleurs est limité. À l’intérieur, trois aménagements sont possibles, avec une chambre, deux chambres ou trois chambres fermées.
Cependant, avec une chambre ou trois chambres, les dimensions extérieures demeurent les mêmes.
Seule une petite véranda de 1,8 m X 3 m (6 pi X 10 pi) peut être ajoutée sur un côté.

_chambre

Un esprit de village

Le design intérieur de cette maison est efficace et fonctionnel et son extérieur respecte l’esprit de village urbain que les concepteurs ont voulu créer. Cette petite maison de bardage horizontal traditionnel avec son toit à double versant n’a rien de révolutionnaire dans son architecture, mais l’ensemble du projet, avec sa vision communautaire et coopérative, révolutionne l’accès à la propriété et une certaine façon d’habiter.

Par Yves Perrier
2018/03/13