1maison_jaune2Voilà des modèles de petites maisons champêtres de style européen ayant un design contemporain et chaleureux.

Cette nouvelle collection apporte un vent de fraicheur et de modernisme à l’architecture résidentielle sans renier ses racines champêtres. Elle s’inspire aussi de l’écodesign par la place qu’elle fait à l’éclairage naturel.

Un design simple et efficace
Les maisons sont conçues pour maximiser l’utilisation des espaces et offrir un éclairage naturel abondant. À l’étage supérieur, les toits traditionnels à deux versants permettent de créer des pièces très chaleureuses dans les combles tout en réduisant les coûts de construction au minimum.

2-maisons

La forme presque carrée des habitations réduit les corridors et les pertes d’espaces par une circulation efficace. Ses toits à 45 degrés sont parfaits pour y intégrer des capteurs solaires thermiques ou photovoltaïques au Québec.

De plus, la structure intérieure des maisons peut varier, offrant différents aménagements pour le même plan.

Idéal pour la technologie en panneaux
Cette approche de design est simple et idéale pour la construction usinée utilisant des panneaux isolants structuraux joints à une charpente de bois massif ou autre.
Cette technologie permet de construire des maisons à très haut rendement énergétique.

Le design de ces habitations se prête bien aux parements extérieurs de bois, de fibrociment ou de stuc de ciment-acrylique. Le fibrociment peint en usine est un parement ignifuge et durable qui convient bien aux régions éloignées pour protéger les maisons des flammes, des insectes et rongeurs.

3-fenetres

Le toit peut être recouvert d’une tôle d’acier peinte, de tuiles d’acier recouvertes de granules céramiques ou tout simplement de bardeaux d’asphalte de bonne qualité. Un toit incliné à 45 degrés est idéal pour prolonger la durée des bardeaux d’asphalte.

Avec ou sans sous-sol
4-maison_penteLes maisons de cette collection peuvent être construites avec ou sans sous-sol, dépendant du type de terrain et de l’usage de la maison. En Estrie, par exemple, les maisons construites sans sous-sol sont très populaires car le roc est présent partout et il est souvent coûteux de dynamiter. L’argent économisé par l’élimination du sous-sol peut alors être investi dans des pièces supplémentaires plus lumineuses au rez-de-chaussée ou à l’étage.

Cette pratique permet aussi de construire un plancher de béton radiant à eau chaude sur tout le rez-de-chaussée. Le plancher radiant est très confortable et il peut être relié à des capteurs solaires, une fournaise au bois, une géothermie ou toute autre source de chauffage.

Par Yves Perrier
15-09-22