entreeL’accès universel aux logements est une approche à la fois écologique et économique pour une société. Cette approche réduit le coût des travaux nécessaires pour adapter le logement aux besoins changeants d’une personne à mobilité réduite et cela permet à des occupants de continuer à habiter dans leur logement malgré une perte d’autonomie.

Accès universel: plus de logements accessibles au Québec
Le 1er septembre 2018 un nouveau règlement sur l’accès universel des logements entrait en vigueur au Québec. Ce nouveau règlement ne sera véritablement effectif qu’à partir du 1er septembre 2020, mais il aura un impact majeur sur la disponibilité de logements accessibles en fauteuil roulant pour les décennies à venir.

bainAvec le vieillissement de la population en cours les personnes ayant besoin d’un logement universel devrait doubler d’ici les 15 prochaines années et le nombre de logements accessibles est déjà trop faible pour les besoins actuels.

La disponibilité en logements accessibles permettra de réduire grandement les coûts d’adaptation de domicile qui sont toujours beaucoup plus élevés à réaliser après la construction que durant la construction. Ceci permettra à plus de personnes handicapées ou à mobilité réduite de rester à domicile en toute sécurité.

Pour quels immeubles
Le règlement s’applique aux bâtiments d’habitation de plus de deux étages ET de plus de huit logements, pour les logements situés à l’étage d’entrée ou pour tous les logements desservis par un ascenseur.

logementLes exigences minimales d’accessibilité
L’accessibilité universelle minimale exige un parcours sans obstacle depuis la porte d’entrée du logement et doit se prolonger à l’intérieur du logement jusqu’à la salle de toilette, le séjour et la salle à manger.

Cependant, pour qu’un logement soit facilement adaptable à moindre coût on recommande en plus d’installer des fonds de clouage derrière le placoplâtre (gypse) pour permettre de fixer solidement des barres d’appui autour du bain, de la douche et de la toilette.
On recommande aussi d’installer la plomberie de manière à permettre l’ajustement de la hauteur du comptoir et des vanités.

Idéalement, le parcours sans obstacle devrait aussi rejoindre la cuisine, une chambre et même le balcon. Il est en effet possible d’installer des portes-patios avec des seuils biseautés et de faible hauteur permettant au fauteuil de le franchir aisément.

Un guide d’accessibilité disponible
Pour plus d’informations sur la construction sans obstacle, vous pouvez consulter le Guide sur les normes de conception sans obstacles de la RBQ

Par Yves Perrier
2018/10/13