_toiture acier1En rénovation, le coût d’un agrandissement de maison est plus élevé au pied carré que les coûts d’une construction neuve. Au pied carré, le coût des travaux est généralement le double, voire le triple, du coût de la construction neuve, car il n’y a pas d’économie d’échelle et certains coûts sont incompressibles. On doit aussi ajouter le coût de travaux connexes sur l’immeuble existant . Voilà quelques indices sur les coûts à prévoir en fonction de divers types d’agrandissement.

Coûts de base des travaux
Les coûts de base sont ceux relatifs au gros oeuvre et à la finition standard sans compter le mobilier fixe comme les sanitaires, les escaliers, les armoires de cuisine ou une grande fenestration. Ces coûts de base sont différents pour un agrandissement latéral, l’ajout d’un étage ou creuser un sous-sol, il faut ensuite leur ajouter les options supplémentaires.

Construire un agrandissement latéral
Le coût de base d’un agrandissement latéral est déterminé principalement en fonction de ses dimensions, du nombre d’étages, de la présence d’un sous-sol, de la superficie de fenestration et du choix de revêtements extérieurs.
Comme exemple, on peut estimer qu’un agrandissement d’un seul étage et sans sous-sol, faisant 150 pieds carrés (14 mètres carrés) coûterait au moins 315 $ du pied carré de surface de plancher. Si le même agrandissement fait 300 pieds carrés, son coût total peut baisser à 285$ du pied carré, car on bénéficie alors d’une économie d’échelle.
Si cet agrandissement comporte un sous-sol complet avec sa finition intérieure, on peut réduire le coût de base d’environ 30 $ du pied carré pour le projet complet, auxquels pourraient s’ajouter les coûts d’un escalier ou d’une salle de bains si nécessaire.

Ajouter un étage à votre maison
Ajouter un étage est plus complexe et plus coûteux à réaliser qu’un agrandissement latéral. Cela implique des travaux connexes importants comme démolir le toit, ajouter un escalier intérieur, renforcer la structure, refaire partiellement ou totalement les revêtements extérieurs et même remplacer les fenêtres pour les agencer à celles du nouvel étage.
Par leur design et leur état, certaines maisons se prêtent mieux à un ajout d’étage partiel ou complet que d’autres maisons où les travaux deviennent trop importants. Pour l’ajout d’un étage de 600 pi2, il faut prévoir un coût de base de 150 000$ (250 $ du pied carré) auxquels s’ajoutent les travaux connexes pour les modifications à l’immeuble existant.

Creuser un sous-sol habitable
Creuser un sous-sol pour y ajouter une chambre ou un espace de vie est généralement très coûteux et peu rentable. Cependant, s’il faut refaire les fondations parce qu’elles sont en mauvaises conditions, l’aménagement de nouvelles pièces ou d’un petit logement peut être fait pour rentabiliser des travaux nécessaires.
Ici, c’est l’accessibilité autour de l’immeuble qui est déterminante pour les coûts d’excavation. Ceux-ci peuvent représenter à eux seuls entre 30 et 60$ du pied carré.
Dans ce cas, il est parfois recommandé de soulever l’immeuble pour permettre d’augmenter la surface de fenêtres au sous-sol et de répondre aux exigences de salubrité du code du bâtiment. Creuser moins profondément réduit aussi les risques d’inondation.

Attention au design
Un agrandissement est rarement rentable à court terme. On n’agrandit pas une maison pour revendre avec profit. Il faut le faire pour soi-même, pour répondre à ses besoins sur une durée minimale de 5 ans. Pour faire un bon investissement, il faut que l’apparence de la maison soit agréable à l’oeil tout en créant un aménagement fonctionnel et le tout, à un coût acceptable.

Par Yves Perrier
2019/07/29