ecoop perspectiveVoici un concept de maisons économiques à construire dans les pays en voie de développement quelque soit la technologie de construction utilisée pour les murs et les toits.

Il s’agit de petites maisons d’un niveau faisant 440 pieds carrés (40 m.ca.) et pouvant être agrandie à 560 pieds carrés (50 m.ca.)

Leur forme en U crée une cour protégée des vents et du soleil tout en donnant une grande résistance aux grands vents comme aux tremblements de terre.

Une espace économique extérieur
La cour intérieure protégée du soleil et très intime permet de l’intégrer aux fonctions de la maison comme si elle était une pièce supplémentaire et gratuite. Dans les pays chauds on vit beaucoup à l’extérieur durant la journée. Une cour intérieure protégée du vent, du vol, de la vue et du soleil devient la pièce la plus confortable où on peut travailler, se reposer, faire la cuisine, recevoir des invités ou cultiver un potager assurant la sécurité alimentaire de la famille.
_plans_maisons_ecoop

Des modes de construction variés
La largeur extérieure des modules de l’ÉCOOP peut varier de 3,6m à 4,8m (12pi à 16pi).
Les murs extérieurs peuvent être faits de terre, de sacs de sable, de panneaux usinés, de béton cellulaire ou de bambou, selon les matériaux locaux disponibles, la main-d’oeuvre, les budgets et les attentes.
Les toits sont fabriqués de petites fermes (truss) légères et constituées de bambou, de bois, d’acier léger ou de toute autre matière. Leur forme permet l’usage de la tôle d’acier ou d’autres tuiles afin de respecter l’architecture ainsi que les usages et les matériaux locaux disponibles.

Les avantages de l’Écoop
1- Un coût très bas en matériaux: moins de 10 000$

2- Une protection contre les ouragans: les ouvertures sont principalement distribuées vers la cour intérieure qui est protégée des vents. Il n’y aucune prise extérieure pour soulever le toit de la maison. Le toit du porche d’entrée est séparé de celui de la maison.

3- Une protection contre les tremblements de terre: par la forme basse et les matériaux légers du toit

4- Une protection contre le soleil: les fenêtres sont ombragées durant toute la journée. Le toit peut être isolé et recouvert d’une peinture réfléchissante.

5- Un espace sécurisé. Les cours intérieures créent des espaces plus sécurisés.

Un aménagement communautaire
ecoop_regroupementLa forme allongée des maisons et leur mur latéral aveugle permet une forte densité d’habitation tout en conservant une grande intimité dans les cours intérieures.

Le rapprochement des maisons permet aussi de réduire l’emprise du vent sur chaque immeubles.

Le devant des habitations est muni d’un petit porche donnant sur la rue. Ce porche crée un endroit semi-public extérieur où les occupants peuvent s’asseoir et échanger avec les passants. Il s’agit d’un lieu de socialisation très important.

L’arrière est un espace communautaire piétonnier.

Une cour végétalisée ?
Dépendant de l’usage destiné à la cour celle-ci pourrait devenir un potager. La pente des toits peut diriger les eaux de pluies vers la cour et la culture en bacs peut permettre un usage optimal de l’eau et du compost ménager à des fins d’alimentation.
En effet, dans un bac étanche, l’eau et les nutriments sont utilisés de manière optimale. Il y a peu d’évaporation ou d’écoulement et les nutriments du compost ménager ne sont pas lessivés par les pluies. De plus, on peu utiliser les eaux grises de la maison en plus de l’eau de pluie car les eaux grises ne contaminent pas les fruits et légumes hors sol.

Yves Perrier
2015/10/14