drainage etancheite fondationsDrainage et étanchéité des fondations. L’humidité dans les sous-sols est devenue une préoccupation de premier plan pour les propriétaires depuis qu’on connaît les conséquences potentielles de moisissures dans les maisons sur la santé des occupants.

Les vieilles fondations de béton poreux, l’absence d’enduit hydrofuge et l’absence de drainage fonctionnel dans le sol sont souvent pointées du doigt comme causes du problème. Mais les maisons construites dans les années 90 ne sont pas à l’abri des problèmes d’humidité, car l’étanchéité des fondations est souvent bâclée en construction neuve. Voici ce qu’il faut surveiller dans la planification et la réalisation de ces travaux.

Drainage : le rôle du drain de fondation.

Il faut d’abord rappeler que le rôle du drain de fondation est d’enlever la pression d’eau sur les fondations. S’il y a une accumulation d’eau dans le sol, il se crée une pression d’eau sur les fondations qui favorise les infiltrations d’eau. Par contre, l’absence de drain ne crée pas automatiquement un problème d’humidité. La majorité des habitations existantes ne sont plus munies d’un drain fonctionnel et pourtant les problèmes de moisissures excessives dans les sous-sols demeurent des cas très minoritaires. Les pentes du terrain, le type de sol, la profondeur des fondations, la présence d’un enduit hydrofuge, la qualité du béton sont chacun des facteurs très importants qui contribuent à maintenir les fondations au sec.

Drains mal installés.

De nombreux drains de fondation sont mal installés et ne sont pas efficaces pour enlever la pression d’eau dans le sol. Il en résulte des problèmes d’infiltration d’eau, d’humidité et de moisissure dans les sous-sols. Le drain est souvent trop élevé et ne fait tout simplement pas son travail de drainage. Pour être efficace, le dessus du drain doit être situé sous le niveau du dessous de la dalle de béton. Sinon, l’eau de la nappe phréatique peut monter et mouiller le plancher avant que le drain commence à faire son travail de drainage.

membranes drainage fondationDrains bouchés.

De nombreux drains sont complètement bouchés après seulement quinze ans de fonctionnement. Le sable et les fines particules organiques pénètrent dans les perforations du drain jusqu’à ce que celui-ci soit entièrement rempli. Il est alors nécessaire d’excaver tout le périmètre extérieur pour le remplacer. Cette opération coûte parfois jusqu’à 20 000$, car elle peut exiger la démolition de terrasses, de stationnements et d’aménagements paysagers. Pour régler ce problème, on doit entourer la pierre concassée située autour du drain, d’un géotextile filtrant pour empêcher les fines particules de pénétrer dans le remblai et ensuite dans le drain. Cette petite précaution est peu coûteuse à faire lors de la construction mais elle peut doubler ou tripler la durée effective du drain. Toutefois, le géotextile ne doit pas être seulement déposé sur la pierre concassée, comme on le voit sur les chantiers, il doit l’entourée. La membrane géotextile doit être déposée sur le sol avant la pose du drain et du concassé, pour être ensuite rabattue sur le concassé. Le drain devrait être recouvert d’un minimum de 150 mm ( 6 pouces ) de pierres concassées pour être performant.

Attention aux gaines filtrantes. Certains entrepreneurs utilisent encore le drain perforé recouvert d’une gaine filtrante, mais je déconseille ce produit, car le géotextile filtrant a tendance à être rapidement obstrué par les particules fines. Le drain est alors bien dégagé mais l’eau ne s’y rend plus.

Le drainage vertical

drain drainage fondationsCeci m’amène à un autre constat; le drain ne sera efficace que si l’eau de surface réussit à se rendre jusqu’à lui. Le remblai compacté autour de la fondation doit être perméable si on désire que l’eau s’achemine jusqu’au drain. Sinon, l’eau s’accumulera entre le sol et la fondation facilitant les infiltrations par des fissures ou par absorption. Si le sol excavé est argileux, il est recommandé d’installer un système de drainage vertical contre la face extérieure des murs de fondation jusqu’au dessus de la semelle. Ce système de drainage peut être fait de pierres concassées ou d’une membrane de drainage semi-rigide. La pierre concassée doit avoir un minimum de 10 cm ( 4po) de largeur pour être efficace à long terme. Sinon, elle sera rapidement remplie par la terre environnante.

De manière générale, il est plus simple de poser une membrane de drainage. Il en existe de deux types: les membranes de plastique gaufrées et les panneaux de fibres.
Les membranes de drainage de plastique gaufré et perforé permettent à l’eau de s’égoutter sans créer de pression sur les fondations. Celles-ci permettent l’égouttement vertical tout en retenant les particules fines.
Les panneaux de fibres de verre semi-rigides agissent de la même façon mais ils isolent aussi les fondations de l’extérieur.

Lorsque les fondations sont inégales ou effritées, les membranes élastomères autocollantes tiennent difficilement sur les fondations et leurs nombreux joints peuvent se desceller. Pour l’imperméabilisation, l’ingénieur Normand Grondin de la compagnie Bisson Expert recommande la membrane liquide vaporisable de type « TREMproof » ayant une excellente adhérence aux vieux bétons. La membrane liquide n’a pas de joint et elle a aussi l’avantage d’avoir une grande élasticité. Elle demeure donc étanche malgré de légers mouvements de la fondation.

La membrane d’étanchéité est ensuite recouverte d’un panneau de fibre de verre tel que le « TREMDrain » ou équivalent qui protège la membrane contre les perforations par les roches et qui assure un drainage vertical vers le drain au bas de la fondation.
Le panneau drainant de fibres de verre a aussi l’avantage d’isoler partiellement la fondation de l’extérieur.

Le drainage intérieur ?

drainage interieur sous-solDe manière générale, il est préférable de drainer par l’extérieur afin de bien protéger les fondations de l’eau. Cependant, en rénovation il est parfois difficile d’avoir accès à l’extérieur et l’utilisation d’un drainage intérieur est beaucoup plus simple. Dans ce cas, il est préférable de poser une membrane de drainage en plastique gaufré, telle que la membrane Delta-MS, sur la face intérieure du mur de fondation et de la descendre jusqu’à un drain intérieur situé sous la dalle de béton. Ce drain est ensuite relié à une fosse de retenue tout comme on le fait avec un drain extérieur. Vérifier le drain extérieur
Les infiltrations d’eau sont souvent causées par l’absence de drain ou son obstruction. Il est possible de vérifier l’état du drain extérieur en y faisant circuler une caméra miniature. Il faut toutefois creuser des puits d’accès extérieurs à quelques endroits, car la caméra ne tourne pas les coins dans les drains. La vérification par caméra permet de mieux identifier les problèmes et leur situation afin de ne corriger que les parties endommagées.

Pour plus d’informations ou une soumission en drainage de fondation:

Par Yves Perrier
2015/10/27