comptoirs beton cuisine salle de bainLes comptoirs de béton ont connu un certain engouement au Québec depuis une dizaine d’années et cet intérêt se maintient. La venue de nouveaux bétons de haute technologie permet maintenant de réaliser des comptoirs de béton plus minces, extrêmement denses, d’une grande beauté et beaucoup plus résistants aux taches que les premiers produits développés il y a dix ans.

Comptoirs de béton : un produit en évolution

Les premiers comptoirs de béton réalisés étaient très épais (près de 4 pouces, 10 cm), lourds, gris et laissés relativement bruts. Le béton brut et terne s’agençait difficilement aux autres matériaux généralement plus nobles qu’on retrouve dans les cuisines. De plus, les enduits protecteurs étant encore peu développés, ils se tachaient facilement.

comptoirs beton cuisine montrealLe design a ensuite évolué vers un béton polymère plus fin et coloré dans sa masse. La coloration du béton gris étant impossible dans des teintes pâles, les couleurs demeurent alors assez limitées dans les teintes de verts, bleus ou charcoal.

Aujourd’hui, les couleurs sont beaucoup plus variées. La coloration du ciment permet de mettre en valeur les agrégats ou de donner une apparence avec un fini homogène ou avec un dégradé d’agrégats apparents obtenu par polissage.

Les scellants pour le béton sont devenus beaucoup plus résistants contre l’usure et les taches, le rendant plus durable. Visuellement, le fini obtenu peut ressembler à du granit poli à s’y méprendre. Ainsi le béton prend subitement une allure beaucoup plus noble et plus adaptée au design contemporain des cuisines.

Les nouveaux bétons à copolymères

comptoirs beton salle de bain montrealActuellement, les nouveaux bétons à copolymères de la compagnie américaine Surecrete dépasse en qualités tous les anciens produits. Bénéficiant d’une densité extraordinaire avec une résistance de 12 000 PSI (environ 70MPA) ses bétons sont extrêmement fins et leurs couleurs sont riches et pratiquement infinies. Les copolymères empêchent la poudre de ciment de créer de l’efflorescence et la finesse du béton permet même de prendre les empreintes digitales d’une personne.

Il en résulte des possibilités infinies pour les designers de comptoirs, de lavabos, de mobilier intérieur et de tout objet d’art utilitaire ou sculptural.

Traitement de la surface

comptoirs beton cuisine salle de bainLes comptoirs de bétons polymères sont tout de même plus poreux que ceux de granit. On recommande fortement de rendre leur surface plus dure en appliquant un densifieur au lithium sur le béton avant de mettre un produit protecteur anti-taches.

Pour la protection de la surface il y a deux avenues: un protecteur transparent au polycarbonate qui forme un film protecteur de surface et rend la surface brillante ou un scellant pénétrant qui rend le béton lui-même hydrofuge sans créer de film de surface et sans brillance. Pour les scellants pénétrants, il faut par contre répéter le traitement aux deux ou trois ans.

Comptoirs de béton ou granit ?

L’avantage principal du béton moulé en atelier est d’offrir plus de possibilités de design à moindre coût car les coupes sont très coûteuses dans les plaques de granit. Étant moulé sur mesures, il ne nécessite aucune coupe pour la pose de l’évier ou pour épouser des formes complexes. Le design du comptoir est pratiquement illimité et il est facile d’y ajouter des insertions de verre, de céramique ou d’autres matériaux. Le comptoir de béton se distingue aussi par son épaisseur. Il doit avoir une épaisseur minimale de 4 cm (1,75 po) et peut avoir jusqu’à 10 cm d’épaisseur, ce qui serait hors prix en granit.

Un produit durable et sain

comptoirs beton cuisine salle de bain montrealLe comptoir de béton moulé est un produit durable et sain qui ne contient aucun acrylique et ne dégage pas de composés organiques volatils dans l’air. Le béton de copolymères comme ceux de la compagnie Surecrete sont simples à utiliser car il suffit d’ajouter de l’eau aux produits pré-mélangés en sacs. Ceci facilite la fabrication des comptoirs par de petits fabricants et artisans locaux.

Par Yves Perrier
2015-09-24