composteur conteneurVoici une idée simple, performante, économique et écoresponsable pour favoriser le compostage des déchets organiques, le recyclage des déchets recyclables et la collecte de certains produits polluants.
La firme d’architecture de Longueuil Groupe Leclerc Architecture + Design a réalisé et opère un conteneur de compostage industriel et de triage en vue du recyclage qui devrait servir de modèle en gestion des matières résiduelles.
Le conteneur est une petite usine de compostage et un petit centre communautaire de triage des matières recyclables pour leur valorisation.

Un centre de compostage de proximité
Le problème principal du compostage est l’absence de lien direct entre le geste de récupération de matières organiques et le résultat du compostage. N’ayant pas de contact physique avec le résultat, les citoyens finissent par se lasser de faire l’effort supplémentaire requis pour le triage des déchets et mettent tout à la poubelle.
Le centre de compostage de proximité permet aux citoyens des alentours de voir le résultat de leurs efforts et d’en profiter. Des commerces, comme les restaurants ou des industries peuvent aussi apporter certains résidus organiques pour réduire leurs frais de gestion des déchets.
Le composteur peut aussi s’occuper des papiers et cartons souillés qui n’ont pas de valeur pour l’industrie du recyclage.

compostageUn centre de triage communautaire
En plus du compostage, le conteneur contient aussi de grands contenants spécialisés pour recevoir le verre, le plastique, les papiers et cartons sains, l’acier, l’aluminium, le bois, les textiles, les piles et les appareils électroniques afin d’en faire un triage initial et de valoriser ces matières résiduelles aux yeux des recycleurs.

Un équipement communautaire plus efficace
Actuellement, les centres de recyclage débordent au Québec car les produits qui y sont acheminés ne sont pas triés convenablement. Depuis que la Chine n’accepte plus les déchets non triés les centres de tri du Québec ne suffisent plus à la tâche. Cette situation démotive les citoyens qui ne savent plus si leurs matières résiduelles seront correctement gérées ou simplement jetées. Il faut savoir qu’avec la collecte sélective actuelle les résidus de verre de couleurs mélangées n’ont qu’une faible valeur sur le marché, le carton contenant des éclats de verre n’est pas recyclé et seuls les plastiques 1, 2 et 3 sont recyclés. Un équipement communautaire semblable peut créer une forte dynamique de quartier autour du compostage et du recyclage en créant un lieu de rencontre et d’échange entre citoyens.

Un produit rassembleur pour les écoquartiers
Ce type d’équipement m’apparait idéal pour des coopératives d’habitation ou toute autre organisme communautaire sans but lucratif désirant devenir un pôle éducatif rassembleur dans un quartier pour la protection de l’environnement et la préservation des ressources. En effet, il s’agit d’un système convivial pour réduire la quantité de déchets et les détourner des sites d’enfouissement. S’il était plus généralisé, ce projet écologique ferait de nos collectivités un modèle de communauté durable.

Un projet pilote remarquable
Jusqu’à maintenant, 12 institutions, commerces et industries de proximité participent au projet de collecte de déchets. Le centre de compostage et de recyclage du Groupe Leclerc Architecte + Design a permis de détourner environ 52 tonnes de déchets par année des sites d’enfouissement. Le conteneur usine pourrait produire davantage de compost et recycler davantage de matières résiduelles si d’autres entreprises avoisinantes participaient au projet.

Ce projet a permis de diminuer les émissions de gaz à effet de serre liées au transport des déchets tout en diminuer de 40% le volume de déchets domestiques en compostant les restants de table et les autres matières organiques. Le minicomposteur industriel peut traiter 20 tonnes de matières organiques domestiques annuellement.

Souhaitons que ce projet pilote soit davantage connu et qu’il prolifère partout au Québec.

Par Yves Perrier
2018/10/14