Comment insonoriser. L’insonorisation ( ou isolement acoustique ) est un travail complexe qui demande une bonne compréhension de la nature du son et de la façon qu’il se propage. Voici les notions de base qu’il faut savoir.

La question des décibels

La mesure du son est exprimée en décibels ( dB ). Le silence total est théoriquement à 0 dB et un avion à réaction produit environ 110 dB au décollage. Au-dessus de 130 dB, le bruit peut causer des dommages permanents aux oreilles.

Comment se fait la transmission du son

comment insonoriser principes acoustiquesLorsqu’un matériau vibre, il transmet sa vibration à l’air et l’air transmet sa propre vibration au tympan de notre oreille. Ce phénomène est identique dans l’eau. Sans air ou sans eau, notre oreille ne peut percevoir la vibration des matériaux et ne perçoit aucun son. Si le son traverse une cloison, c’est que celle-ci vibre au contact de la vibration de l’air et transmet sa vibration à l’air situé de l’autre côté de la cloison. Les trous dans une cloison permettent aussi à l’air de transmettre facilement le son. La capacité d’une cloison à bloquer la transmission du son est donc reliée à sa résistance contre la vibration et à son étanchéité à l’air.

Quels sont les types de bruits

comment insonoriser bruits impactComment insonoriser. On peut définir un bruit comme étant un son désagréable ou simplement indésirable selon la circonstance. Entendre la télévision de votre voisin durant l’après-midi lorsque vous faites du ménage n’a pas le même impact psychologique que lorsque vous l’entendez dans votre chambre à minuit.

Il y a cinq types de bruits dans les immeubles résidentiels:
– les bruits aériens comme la voix, la télévision, la sonnerie de téléphone, etc.
– les bruits d’impact comme les bruits de pas sur le plancher ou le frottement des chaises
– les bruits de la plomberie située à l’intérieur des murs et des plafonds
– les bruits transmis par les systèmes de ventilation mécanique
– les bruits solidiens comme ceux transmis par la vibration de la structure d’un immeuble. Ce peut être une vibration causée par le passage d’un camion ou les vibrations causées dans le plancher d’un immeuble voisin qui se transmettent aux murs de votre maison.

Comment on perçoit le bruit

La perception des bruits est toujours relative à la différence entre le niveau du bruit de fond et le niveau des bruits de pointe. Le silence absolu existe rarement, dans la nature comme en ville. Les bruits extérieurs et les bruits des appareils électroménagers d’une maison créent toujours un bruit de fond dans une maison. De manière générale, les bruits de fonds relativement constants sont peu dérangeants et n’empêchent pas les gens de dormir. C’est surtout la perception des bruits de pointe qui sont problématiques. On peut donc parfois augmenter le niveau de bruit de fond dans une pièce pour diminuer la perception des bruits de pointe.

Comment insonoriser. Par exemple, l’installation d’un purificateur d’air dans une chambre fera un léger bruit de fond tout en améliorant la qualité d’air. De même, écouter de la musique classique a faible niveau sonore peut être une agréable façon de brouiller la perception des bruits de pointe en provenance d’autres logements.

Que sont les indices STC et IIC

Comment insonoriser. Les cloisons et les planchers font une certaine barrière aux bruits aériens et d’impact. On calcule la réduction du son à partir de deux indices: l’indice de transmission du son « STC » ( Sound Transmission Class) et l’indice d’isolement des bruits de chocs « IIC » ( Impact Insulation Class). L’indice STC indique l’affaiblissement sonore des bruits aériens comme la voix, la musique et la télévision. Cet affaiblissement change selon la fréquence des sons qui varient de 50 à 5000 hertz. De manière générale, les assemblages de planchers des vieilles maisons procurent une isolation sonore satisfaisante pour les fréquences élevées entre 1000 et 5000hz, une isolation plus ou moins satisfaisante pour les fréquences moyennes situées entre 250 et 1000hz et généralement insatisfaisante pour les fréquences basses situées sous 250hz. L’indice STC est une moyenne d’isolement acoustique pour diverses fréquences. Le code national du bâtiment 1995 exige un STC minimal de 50 pour les murs et les plafonds situés entre deux unités d’habitation mais la pratique courante dans l’industrie de la construction pour les immeubles à logements multiples est STC 55. Une variation de 5 points étant très significative en isolement acoustique. Exceptionnellement, un indice STC 55 est exigé par le CNB 95 pour les cloisons séparant un logement d’un ascenseur ou d’une chute à déchets.

Quant à l’indice IIC, il indique l’affaiblissement des bruits d’impact comme ceux des pas. Le CNB 95 ne réglemente pas la transmission des bruits d’impact ni la transmission des bruits produits par la plomberie. Toutefois, l’IIC recommandé par la SCHL (Société canadienne d’hypothèque et de logement) est de 55 pour les planchers recouverts de surfaces dures et de 65 pour les planchers recouverts de tapis.

Comment insonoriser. Pour vous donner un aperçu de la valeur d’affaissement sonore d’une cloison en fonction de son indice STC voici quelques exemples:
STC 25 La voix et la musique normales sont clairement entendues
STC 30 La voix normale est audible mais les paroles ne sont pas comprises. La musique normale est clairement entendue
STC 35 La voix forte et la musique forte sont clairement entendues
STC 40 La voix forte est audible mais non comprise. La musique forte est clairement entendue.
STC 45 La voix forte est à faiblement audible. La musique forte est clairement entendue.
STC 50 Les cris sont audibles. Certaines fréquences de musique forte sont clairement entendues.
STC 55 Seules les basses fréquences de musiques fortes sont entendues
STC 60 Les basses fréquences de musiques fortes sont faiblement audibles.

Les indices FSTC et FIIC

Les tests STC et IIC exécutés en laboratoire sur des assemblages de murs ou de planchers sont toujours plus performants que ceux exécutés dans des immeubles réels. Les trous exécutés pour passer la mécanique et les légers défauts dans l’exécution des travaux font presque toujours baisser l’efficacité réelle de 2 à 5 STC. Les indices FSTC et FIIC sont des indices d’affaissement sonore réalisés sur place après la construction. Lors de l’achat d’une copropriété, ces indices sont beaucoup plus justes que les indices théoriques.

Comment évaluer la valeur insonorisante d’un matériau

Comment insonoriser. On trouve sur le marché un grand nombre de produits ayant des propriétés insonorisantes. Mais aucun d’entre eux ne peut prétendre avoir un impact précis d’affaissement sonore, car cet impact varie énormément selon la position et l’utilisation de ce produit.

Par exemple, l’ajout d’un deuxième panneau de placoplâtre sur une cloison existante construite sans barres résilientes aura très peu d’impact sur l’isolement acoustique, car le deuxième panneau sera fixé rigidement à la structure et vibrera tout autant. Par contre, si le premier placoplâtre est posé sur une barre résiliente, l’ajout du deuxième placoplâtre aura un bon impact car sa masse sera désolidarisée de la structure du mur.

Pour les murs comme pour les planchers, pour qu’un matériau soit performant, il faut chercher à briser le couplage mécanique entre les revêtements situés de chaque côté de la structure. Ceci signifie qu’on doit rechercher des attaches souples qui ne fixent pas rigidement les revêtements à la structure.

Un produit acoustique ou insonorisant?

On trouve sur le marché des tuiles de plafond acoustiques. Ces tuiles n’ont aucun effet insonorisant entre deux pièces. Leur rôle est seulement d’absorber l’écho dans une pièce. Les plafonds suspendus en panneaux de fibre de verre et les tuiles de carton décoratives empêchent le son de rebondir sur le plafond mais celui-ci traverse le plafond très facilement. L’écho se produit dans un espace vide lorsque deux surfaces lisses et dures se font face. Un plafond de placoplâtre et un plancher de bois franc créent généralement de l’écho lorsque la pièce n’est pas meublée. L’ajout d’une carpette sur le sol, de rideaux devant le verre des fenêtres et de meubles mous dans une pièce réduit l’écho. Les carreaux de liège utilisés sur le sol ou sur les murs réduisent aussi l’écho.

Yves Perrier
2015/11/03