chauffe eau ecopeakLa compagnie Giant offre depuis 2012 un chauffe-eau électrique muni de trois éléments chauffants contrairement à la pratique régulière d’avoir deux éléments. Cette innovation retarde le réchauffement de l’eau et permet de réduire la demande énergétique sur le réseau d’Hydro-Québec durant les périodes de pointe.

Compte tenu de cet avantage social, cet inconvénient ne semble pas dérangeant pour les utilisateurs et il a un autre avantage plus intéressant: il devrait prolonger la durée de vie des éléments électriques.

Il s’agit de deux bons coups pour l’environnement et le portefeuille car le chauffe-eau Ecopeak est vendu au même prix que le chauffe-eau régulier de Giant.

Ecopeak: comment ça fonctionne?

Un chauffe-eau régulier de 60 gallons (270 litres) a généralement deux éléments de 4500 watts qui fonctionnent en alternance à leur puissance maximale. Les deux éléments ne fonctionnent jamais simultanément et comme ils sont tous les deux réglés à 140’F (60’C) l’élément du bas fonctionne beaucoup plus souvent et s’use plus rapidement.chauffe-eau ecopeak efficacite

Le chauffe-eau Ecopeak a trois éléments: un de 3800 watts dans le haut, un de 3000 watts au milieu et un autre de 800 watts dans le bas. Les trois thermostats sont réglés à la même température soit 140’F (60’C). Quand la demande en eau chaude est faible, le chauffe-eau n’active que l’élément du bas de 800 watts pour réchauffer l’eau froide qui arrive dans le bas du chauffe-eau. L’eau froide est réchauffée plus lentement, mais comme la demande est faible, la réserve d’eau chaude du haut demeure suffisante pour les besoins du moment.

Par contre, si la demande augmente, l’élément du milieu s’ajoute à celui du bas pour donner le même 3800 watts qu’un chauffe-eau régulier. Ces éléments travaillent ensuite en alternance avec l’élément du haut pour ne jamais dépasser 3800 watts de chauffage.

Chauffe-eau Ecopeak: les avantages

En retardant le chauffage de l’eau pour les faibles consommations on obtient en moyenne une baisse de consommation de 100 à 300 watts durant les heures de pointes le matin et le soir (7 h à 11 h et 17 h à 21 h), ce qui est avantageux pour la stabilité du réseau de distribution d’Hydro-Québec.

Dans un chauffe-eau à trois éléments, l’élément du bas de 800 watts est celui qui fonctionne le plus. Cependant, comme il a une faible capacité il s’use beaucoup plus lentement. Ceci devrait aussi avoir un effet bénéfique sur la durée de l’élément du centre qui ne fonctionnera pas plus souvent que l’élément supérieur.

Un inconvénient?
À priori, on pourrait croire que le fait de chauffer l’eau plus lentement aurait un effet négatif sur l’appréciation des utilisateurs mais un test réalisé avec 75 consommateurs a révélé qu’ils n’ont pas décelé de différence avec leur ancien chauffe-eau.

Il faut se rappeler que le chauffe-eau se met en mode 800 watts uniquement lors de faibles demandes et dans ce cas, la réserve suffit amplement aux besoins.
D’ailleurs le chauffe-eau Ecopeak n’est disponible qu’en format de 60 gallons (270 litres), justement pour assurer que la réserve soit suffisante pour les faibles demandes.

Vous comprendrez donc pourquoi les chauffe-eaux électriques instantanés sont problématiques d’un point de vue environnemental. N’ayant aucun réservoir, l’élément électrique doit chauffer à très forte puissance (25000 watts) au moment exact de la demande.
Vous comprendrez aussi mon intérêt pour les chauffe-eaux solaires car le soleil est presque toujours présent lorsque la température baisse sous -12’C, au moment des plus fortes pointes en demande d’électricité.

Ma petite indignation
L’Ecopeak ne fait aucunement économiser en électricité mais dans sa publicité, Giant met de l’avant que leur chauffe-eau est « MOINS GOURMAND », laissant croire aux consommateurs qu’ils économiseront de l’argent. Cette publicité volontairement trompeuse est indigne d’une philosophie prônant l’écoresponsabilité.

Yves Perrier
2015/11/09