ceramique bleue salles bainsParmi les matériaux de recouvrement pour les planchers, la céramique se distingue par sa résistance à l’usure et son entretien facile.

Ayant traversé de nombreuses modes, la céramique s’éclate aujourd’hui dans toutes les tendances. De la céramique mexicaine traditionnelle jusqu’à la mosaïque, le choix de style et de couleurs n’a jamais été aussi grand.

Toutefois, comme l’investissement de base est relativement élevé, le choix du produit devrait se faire judicieusement. Voici ce qu’il faut savoir avant de magasiner pour vos carreaux.

Céramique : Biscuit et émail

Les carreaux de céramiques sont constitués de deux parties: le biscuit et l’émail. Le biscuit est fait de terre cuite et forme le corps de la tuile. Il peut être constitué de porcelaine ou de grès. La porcelaine est une terre vitrifiée de part en part, elle est généralement plus dure que le grès. Voilà pourquoi le biscuit de porcelaine est souvent choisi dans les endroits commerciaux ou très passants.

Quant à l’émail, son rôle est de protéger le biscuit contre l’eau et l’usure. C’est aussi l’émail qui permet les multiples colorations de la céramique. Le carreau de porcelaine ne nécessite pas d’émail car il est très dure et très peu poreux. Le grès toutefois ne peut pas être utilisé sans protection, car il se tachera rapidement. S’il n’est pas émaillé, il faudra lui appliquer un produit scellant lors de la pose afin de le protéger. Les carreaux de grès non émaillés sont appelés des terres cuites. On en retrouve dans des teintes de beiges, de bruns et d’orangés en provenance de nombreux pays tels que le Mexique, l’Espagne, l’Italie et la Tunisie.

Contrairement à ce que laisse sous-entendre plusieurs vendeurs, la résistance des carreaux n’est pas déterminée par leur pays d’origine, mais par leur nature et par leur température de cuisson. Pour le consommateur, il n’existe malheureusement pas de données spécifiques qui lui permettent de connaître cette résistance. De plus, l’épaisseur n’est pas un gage de résistance. Certains carreaux de 9 mm ( 3/8 po.) d’épaisseur seront plus résistants que d’autres de 12 mm ( 1/2 po). La seule information disponible sur les boîtes est généralement le type d’utilisation, pour mur ou plancher. Par contre, un vendeur compétent devrait pouvoir vous indiquer si les carreaux peuvent être utilisées pour une fonction commerciale ou seulement résidentielle. Ceci vous informera sur leur résistance.

Céramique: Le type d’émail

mosaiques ceramiqueL’émail recouvrant le biscuit est aussi déterminant dans le choix des carreaux. Les carreaux émaillés utilisés pour les planchers devraient être de type monocuisson, c’est-à-dire que l’émail et le biscuit sont cuits ensemble en une seule cuisson. Cette technique assure une meilleure adhérence de l’émail au biscuit. Pour les murs, les carreaux peuvent être à double ou à triple cuisson. Les cuissons multiples sont utilisées pour obtenir des émaux différents et pour ajouter des motifs décoratifs.

C’est la présence de défauts dans l’émail qui détermine la qualité des produits. Les boutiques haut de gamme ne tiennent généralement que des produits de premier choix, mais chez les marchands généraux on retrouve souvent deux catégories de produits.
Parmi les émaux à surveiller, ceux de couleurs rouge ou bleu cobalt sont moins résistants à l’usure et ne devraient pas être utilisés dans les endroits passants. Ils sont toutefois tout à fait acceptables pour les salles de bains.

Les terres cuites
terre cuite ceramique planchersPour ceux qui recherchent une apparence méditerranéenne, plus naturelle ou plus rustique, les terres cuites représentent un excellent choix de recouvrement de plancher. Plusieurs consommateurs craignent de les utiliser pour des raisons d’entretien, mais ces craintes ne sont plus justifiées aujourd’hui grâce aux nouveaux scellants qui les protègent contre les taches. De même, les coulis à joints contiennent maintenant des polymères qui les rends plus résistants et moins poreux. Il n’est donc plus nécessaire de couvrir ces coulis d’un enduit après les travaux, comme on le faisait dans les années 80. Pour protéger les carreaux de terre cuite, on doit les enduire de deux couches de scellant avant la pose et d’une troisième couche après la pose. Dépendant de son utilisation, cette protection devrait durer de 10 à 15 ans avant de nécessiter une autre application.

Attention à l’achat
Lors de l’achat, il est très important de bien calculer le nombre de carreaux nécessaires et de commander un surplus de 5 à 10% selon la superficie. En plus des bris possibles, il faut savoir que les marchands ont peu de contrôle sur la disponibilité des carreaux. Un produit peut être disponible cette semaine et ne plus l’être la semaine suivante. Ces surplus sont à conserver précieusement pour réparer d’éventuels dommages.

Des styles variés et des tuiles artisanales
carreaux ceramique murs cuisinesLa céramique actuelle s’agence aux styles contemporains avec de très grands carreaux uniformes mais elle suit aussi des tendances multiples où chacun trouve l’effet qui lui convient. Comme exemples, certains recherchent les mosaïques de petits fragments et d’autres les carreaux de terres cuites naturelles.

Pour les murets au-dessus des comptoirs de cuisines on utilise beaucoup des insertions de carreaux émaillés avec des motifs. Les tuiles artisanales faites à la main offrent aussi de très belles opportunités pour personnaliser les cuisines et les salles de bains.

Les dimensions des tuiles et des joints
Les carreaux de grand format sont très utiles pour limiter les joints et faire paraître les petites pièces plus grandes et plus aérées. Ces grands carreaux sont toutefois plus susceptibles aux bris si le sous-plancher de contreplaqué n’est pas suffisamment rigide.

De même, les grands carreaux pour les murs sont plus épais et plus lourds. Ils sont plus longs à poser car il faut attendre que la colle prenne bien avant d’ajouter d’autres carreaux.

La largeur des joints est généralement définie par le format des tuiles afin d’obtenir des dimensions faciles à calculer. Par exemple, les tuiles de 7-3/4 po de largeur auront un joint de 1/4 po afin de faire 8 pouces au total.

Dans tous les cas, les tuiles de 1/4 po d’épaisseur ne devraient pas avoir un joint inférieur à 1/16 po et les tuiles de 3/8 po d’épaisseur devraient avoir un joint minimal de 1/8 po. Des joints trop minces seront difficiles à remplir adéquatement et fissureront davantage.

Par Yves Perrier
2011-07-20