maisons bois massif quebecLes maisons de bois massif représentent des techniques traditionnelles de construction qui allient la beauté, l’authenticité, solidité et sécurité. Ces techniques se sont aujourd’hui grandement améliorées du point de vue de l’efficacité énergétique. Matériau isolant, structural et naturel, le bois massif en rondins demeure donc un choix intéressant pour ceux qui recherchent son apparence chaleureuse.

Bois massif : La question de l’isolation

Depuis 25 ans, les inspecteurs municipaux sont réticents à accorder un permis de construire pour les maisons de bois massif car celles-ci ne rencontrent pas les exigences du Règlement sur l’efficacité énergétique de 1983.

Depuis 2012, le Règlement québécois sur l’économie de l’énergie dans les nouveaux bâtiments demande une résistance thermique des murs de R-24 pour les maisons neuves construites dans le sud du Québec. Théoriquement, le bois massif de pin blanc a une résistance thermique de R-1,3 par pouce d’épaisseur, ce qui exigerait des murs d’une moyenne de 18 pouces d’épaisseur, ce qui est difficile à trouver et deviendrait très cher.
Pour palier à ce problème, certains fabricants isolent davantage les murs à l’intérieur pour atteindre ce facteur isolant, mais ils perdent la beauté du bois à l’intérieur.
D’autres entreprises coupent les pièces de bois massif pour insérer un isolant rigide au centre des billots. Cette pratique est inquiétante parce que des infiltrations d’eau au coeur de ces billots pourraient désolidariser ses parties.

maisons bois massif rondCependant, il est possible de se conformer légalement aux exigences de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) en utilisant uniquement des rondins de 12 pouces, 14 pouces ou 16 pouces de diamètre.
En effet, la RBQ a inclus à sa réglementation la possibilité de recourir à une analyse de la consommation énergétique de l’ensemble du bâtiment et non pas seulement d’une composante. Si l’ensemble du bâtiment ne demande pas plus d’énergie qu’une maison semblable conforme aux exigences du règlement, la maison en rondins est jugée conforme au règlement.
Cette évaluation énergétique est faite par modélisation informatique. Les constructeurs peuvent augmenter l’efficacité énergétique du toit, des portes, des fenêtres ou des lanterneaux pour égaler la consommation du bâtiment de référence respectant la réglementation.
Cette approche est facilitée lorsqu’on utilise des rondins de 14 ou 16 pouces de diamètre. Elle est impossible avec des rondins de moins de 12 pouces de diamètre.

La masse thermique du bois massif

maisons bois massif scandinaveCertaines personnes prétendent que la masse thermique du bois influence son rendement isolant. Contrairement à tous les autres matériaux isolants, le bois massif est lourd et il a une capacité d’emmagasiner de l’énergie dans sa masse. C’est ce qu’on appelle la masse thermique d’un matériau ou l’inertie thermique. Les tests officiels pour évaluer le facteur isolant d’un matériau se font en laboratoire à température constante. Or, au Québec, les variations de température sont très importantes en hiver. Elles varient souvent de 10’C et plus entre le jour et la nuit. La masse thermique du bois peut aussi avoir un intérêt pour rafraîchir les maisons en été en absorbant la fraîcheur de la nuit pour tempérer la chaleur du jour.

Malheureusement, aucune étude scientifique ne vient appuyer ces avantages au Québec. Deux études américaines importantes nous donnent des pistes de compréhension. La plus ancienne fut réalisée à Washington de 1981 à 82, par le Bureau national des standards ( NBS) des États-Unis. Elle conclue qu’un mur de bois massif d’une valeur théorique de R-10 a la même consommation énergétique qu’un mur R-12 à colombage durant l’hiver. Par contre, la maison de bois massif a utilisé 46% de moins d’énergie au printemps et 24% de moins en été.

La deuxième étude américaine fut effectuée en 2001 par le laboratoire national d’Oak Ridge, dans l’état du Minnesota. Cette étude conclue qu’un mur de bois massif d’une valeur isolante équivalente à un mur de colombage standard réduit les coûts de chauffage d’environ 8%. Par contre, l’efficacité accrue du mur de bois massif provenait principalement de sa meilleure étanchéité à l’air. Ces études semblent donc confirmer que la construction de bois massif est un mode de construction performant tant pour le confort que pour l’économie d’énergie mais semble limiter l’impact énergétique de la masse thermique en climat nordique.

L’étanchéité à l’air et la perméance à la vapeur

maisons bois rond constructionÀ priori, on pourrait croire que cette technique de construction est sujette à des infiltrations d’air importantes. En effet, elle doit tenir compte d’un rétrécissement important du bois dans le sens du diamètre de l’arbre afin que l’ensemble des murs s’affaisse de manière régulière pendant le séchage des premières années.

Selon le Conseil national de recherches Canada, éditeur du Code national du bâtiment (CNB), la perméance à l’air des constructions en rondins est négligeable et ce type de construction est en mesure de se conformer aux exigences d’étanchéité lorsque les joints sont bien conçus.
Le CNRC affirme aussi que la perméance à la vapeur des maisons en rondins est si faible qu’elle est conforme aux exigences du Code et ne nécessite pas de pare-vapeur intérieur. Le CNRC fait ainsi un pied de nez aux croyances populaires disant que le bois respire ou transpire.

Quel bois utiliser ?

Le château de Montebello est probablement le bâtiment de bois massif le plus connu du Québec. Construit en 1930 selon la technique scandinave, c’est le plus gros bâtiment de bois rond au monde. Il fut réalisé en bois de cèdre rouge provenant de l’ouest canadien.
Si de nombreuses variétés de bois peuvent être utilisées, les fabricants de maisons de bois massif rond et de bois équarri du Québec utilisent principalement le pin blanc et l’épinette blanche car ceux-ci sont parmi les bois les plus légers et les plus isolants. Plusieurs préfèrent le pin pour son apparence, mais celui-ci est deux fois plus cher que l’épinette. L’épinette a aussi l’avantage de pouvoir supporter de plus lourdes charges à l’horizontal.

Chalet 3 saisons de bois rond

Les autoconstructeurs peuvent se procurer des kits à construire, pré-usinés selon des techniques éprouvées pour faciliter l’emboîtement et la pose par des autoconstructeurs néophytes.
On retrouve quelques fabricants de chalets de bois rond en cèdre, pièce sur pièce, livrés en  » kit  » prêt à monter. À partir d’un ensemble de base incluant un plan de spécifications et un guide de construction, les bricoleurs peuvent le réaliser eux-mêmes.
Pour leur résistance aux coups et leur absence d’entretien, les murs de bois rond sont bien adaptés aux chalets et bâtiments récréatifs de plein-air, sans oublier que le cèdre est reconnu pour sa longévité et son odeur agréable. Les chalets de bois rond sont aussi en parfaite harmonie avec l’environnement sur le bord d’un lac ou en forêt.

Yves Perrier
2015-09-23