1_immeuble_boisImaginez des panneaux de bois d’ingénierie structuraux faisant 8 pouces X 8 pieds X 64 pieds ( 20 cm X 2,4m X 19,4m) pouvant être utilisés à la verticale ou à l’horizontale.
Imaginez que ces panneaux de bois massif sont fabriqués avec une excellente fibre de bois provenant de forêts gérées écologiquement dans le nord du Québec.
Imaginez que ces panneaux peuvent être découpés, sculptés, percés avec une précision d’environ 1/32 de pouce (1mm) par des robots selon les spécifications des architectes.

Vous obtenez alors pour le Québec:
– le mode de construction le plus écologique et le plus résistant au feu qui soit
– un mode de préfabrication de murs, toits et planchers extrêmement simple et d’une très grande étanchéité à l’air
– un système de construction ou la charpente crée aussi la finition intérieure et/ou extérieure

Une construction durable et résistante au feu
2anti_sysmiqueLa construction en bois massif est depuis toujours le mode de construction le plus résistant au feu. C’était le mode de construction courant des immeubles entrepôts de Montréal au début du 20ème siècle.

En présence de feu intense le bois brûle en surface mais s’éteint généralement par lui-même. Après l’incendie il est souvent possible de conserver le tout en faisant quelques renforcements ponctuels.
De plus, les structures de bois possèdent une grande résilience qui les rendent très résistantes aux tremblements de terre.

Au contraire, les constructions en acier perdent toute rigidité en présence de feu intense et s’effondrent. Les constructions de béton résistent au feu mais leur acier d’armature se dissocie du béton en prenant de l’expansion. Il en résulte une structure très affaiblie qu’il faut généralement démolir même si elle tient encore debout.

La construction la plus écologique
3_bois_betonD’un point de vue environnemental, la construction en bois massif est imbattable au Québec et de loin.

– l’arbre séquestre le CO2 durant sa croissance et le fixe dans ses fibres prévenant ainsi le réchauffement climatique. Aucun autre matériau ne peut le faire. Rendu à sa maturité, l’arbre cesse de fixer le CO2 et le bois mort laissé dans la forêt réémet son CO2. Remplacer le béton de ciment Portland par le bois est une bonne façon de réduire les émanations de CO2. La fabrication du ciment Portland cause entre 5 et 15% des émissions de gaz à effet de serre dans les pays industrialisés.
– le bois de Nordic Bois d’Ingénierie est fait d’épinette noire, une ressource renouvelable provenant d’une forêt locale (au nord de Chibougamau) certifiée FSC ( Forest Stewardship Council). Le Forest Stewardship Council est une organisation non-gouvernementale sans but lucratif appliquant des principes de bonne gestion forestière.. Il a été créé en 1993 par un groupe représentatif de diverses organisations provenant de 25 pays. Ces organisations comprennent des groupes environnementaux, sociaux, de commerce du bois et du secteur industriel forestier.
L’épinette noire de cette région est un bois très dense mais de trop faible diamètre pour en faire du bois de sciage standard. On récupère ainsi une ressource abondante mais peu utilisée.

Le bois lamellé
4_lamelle_colleLe bois est une matière naturelle et imparfaite. La présence de noeuds dans une pièce de bois crée des points de faiblesse qui détermine la résistance de toute la pièce. En séchant, le bois a aussi tendance à se courber ou à tordre selon l’endroit de l’arbre d’où il provient. Le bois lamellé et collé permet d’éviter ses problèmes car les mauvaises parties du bois sont éliminées et chaque pièce travaille différemment en contrecarrant le mouvement de la pièce voisine.

Dans le cas, du bois d’ingénierie de Nordic, les pièces sont pressées les unes avec une très grande pression ce qui réduit fortement l’usage de colles.
Les poutres et les colonnes en bois lamellé faites d’épinette noire ont une capacité portante comparable au béton armé.

Le procédé lamellé croisé
5_lamelle_croiseLe bois d’ingénierie lamellé croisé crée un panneau dont les fibres paires et impaires sont orientées perpendiculairement, comme un contreplaqué.
Le bois est dimensionnellement stable dans le sens de la longueur de ses fibres. En croisant le sens des fibres on crée un panneau d’une grande stabilité à l’humidité comme à la chaleur dans les deux sens.

Ses panneaux peuvent être utilisés pour la réalisation de dalles de plancher allant de 3 à 8 pouces (75 à 200mm) d’épaisseur remplaçant avantageusement les planchers-dalles de béton armé. Un panneau de 3 pouces (75mm) seulement sur une portée de 12 pieds (3,5m) peut supporter une charge approximative de 75 lbs/pi.ca. (367kg/m2) avec un affaissement central (flèche) de seulement 1/180 de la portée, ce qui va bien au-delà des exigences normales des constructions résidentielles ou de bureaux.
De plus, ces panneaux offrent en prime une finition de plancher et de plafond en bois.

Les panneaux sont aussi formidables pour la réalisation de murs préfabriqués et structuraux en bois. Les panneaux sont cinq fois moins lourds que le béton armé (500 kg/m3 contre 2400kg/m3) et offrent une très grande résilience, ce qui élimine les fissures dues au transport et à une mauvaise manipulation des panneaux. Étant entièrement fabriqués par des robots, ils assurent aussi une parfaite qualité d’exécution.

6_pont_boisPour tous types de projet
Le bois lamellé de Nordic bois d’ingénierie se plie à toutes les fonctions et à tous les besoins des architectes et des ingénieurs du Québec.

On peut l’utiliser autant pour la réalisation de ponts, d’amphithéâtres, d’édifices en hauteur ou de simples maisons préfabriquées.

Infos: Nordic Bois d’ingénierie

Yves Perrier
2011-09-12