plancher beton poliBéton poli et bétons apparents. Le béton peut-être rendu lisse et brillant par la seule action abrasive de diamants très fins. Le béton devient alors un matériau noble qu’on intègre dans le design intérieur et extérieur pour ses caractères esthétiques, pratiques, écologiques et énergétiques.

Qu’il soit brut ou poli, de couleur naturelle ou teinté, le béton est un produit durable.

Lissé ou poli, il faut toutefois qu’il soit d’abord d’une excellente qualité et qu’on le protège ensuite contre les taches et certains produits chimiques qui peuvent en altérer la beauté ou le désagréger. Voici quelques conseils avisés sur le sujet si vous voulez obtenir un fini beau et durable.

Les avantages du béton poli apparent

Le béton apparent peut être une surface résistante à l’usure et avec un minimum d’entretien pour des usages résidentiels. Pour les usages commerciaux, le béton poli nécessite un entretien soigné pour résister aux lavages répétés, à l’usure et au calcium. De même, je ne le recommande pas pour les garages résidentiels car son fini brillant sera rapidement dépoli et son apparence deviendra inégale.
D’un point de vue environnemental, le béton est un produit durable et sain. Pour les dalles de béton existantes on récupère un matériau qui est déjà présent et qui ne demande qu’à être mis en valeur. Pour une nouvelle dalle, le béton devient une masse thermique importante pouvant accumuler l’énergie d’un système radiant à eau chaude circulant dans des tuyaux de plastique souple.

Polir un plancher de béton existant

Le polissage d’un plancher de béton se fait comme le sablage du bois mais le sable est ici remplacé par de fins diamants. Le meulage du béton (ou dégrossissage) se fait d’abord en trois passages ou on change à chaque fois la grosseur des diamants, allant du plus grossier au plus fin. La surface obtenue est propre et droite avec une légère texture sablée. Pour un garage ou un plancher de sous-sol on peut arrêter à cette étape et teindre simplement le béton.

Pour obtenir du béton poli, on doit d’abord rendre sa surface très dense. On lui ajoute donc un durcisseur (au lithium ou autre) qui durcira la surface. Cette surface durcie peut ensuite être polie par trois passages de diamants de plus en plus fins jusqu’à obtenir une surface brillante comme un granite poli.

Polir un nouveau plancher de béton

Pour un plancher neuf, il faut d’abord choisir le béton. Je recommande un béton de 30Mpa avec de fins agrégats de pierres concassées de 14mm de diamètre. Toutes pierres ou tous types d’agrégats peuvent être utilisés : calcaires, marbres, granites ou même des morceaux de verre. Cependant les pierres rondes peuvent avoir tendance à se détacher du béton durant le meulage. Pour le béton neuf, le dégrossissage peut se faire après 10 à 12 jours mais le polissage final doit attendre 28 jours après la mise en place du béton.

Le scellement du béton poli

C’est le polissage mécanique qui rend le béton brillant et poli. Le scellant ne sert qu’à imperméabiliser le béton pour le protéger des taches. Les produits de scellement sont généralement sans odeur et à base d’eau avec du silane ou du siloxane. On peut utiliser un scellant qui formera un film en surface ou un scellant qui pénétrera dans le béton en ne formant aucun film de surface.

Le scellant de surface protège mieux le béton poli contre les taches provenant des aliments acides comme les agrumes, le vinaigre ou le vin. Il est préférable dans les cuisines. Le scellant pénétrant est recommandé là où il n’y a pas d’acides alimentaires car il est plus durable. Il durera environ cinq ans avant un nouveau traitement alors que le scellant de surface doit être refait à tous les deux ans. Les acides alimentaires peuvent tacher le béton poli au même titre que la pierre. Malgré la protection de surface il ne faut pas attendre avant de nettoyer sinon la tache peut s’incruster.

Sauver de vieilles dalles de béton

On ne peut pas polir un béton trop faible de 10Mpa mais on peut densifier sa masse en utilisant des densifieurs à base de sel de silicate, qui ont comme effet de remplir les pores du béton et de le rendre plus imperméable. On procède ensuite au durcissement de la surface par l’ajout de sodium, de potassium ou de lithium qui pénètrent et cristallisent dans le béton sur une profondeur de 3 à 6 mm, formant une surface plus résistante à l’abrasion et prête au polissage. Cette pratique a permis de restaurer de nombreuses dalles de béton qui étaient autrefois condamnées à la démolition et aux sites d’enfouissement.

Pour plus d’information ou une formation professionnelle: www.centredubetondecoratif.com

Par Yves Perrier
2015-10-15